AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur le forum ♥️
Bienvenue sur EOD N'hésitez pas à regarder les pv ou scénarios !

Nous rappelons qu'un personnage marvel apporte +15pts et un scénario +10pts !
Aidez le forum à se promouvoir !
En faisant remonter notre publicité sur bazzart et prd !

 

 
How it could have begun (Spidica)





- #TEAMSOLO -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy :
Messages : 51 Points : 140 Célébrité : Krysten Ritter Crédit : Tony Stark (le seul, l'unique) Combat avec nous depuis : 14/06/2017

Message(#) Sujet: How it could have begun (Spidica) Dim 13 Aoû - 20:58

How it could have begun (Spidica)


- Chaut devaaaaaaaaaaaaaaaant !

Putain, j'adore voler. Non, vraiment, c'est le pied. Quand je pense que j'ai failli y renoncer après mon second coma ... quelle cruche, quand j'y repense. Bon, ok, y'avait eu Kilgrave, mon attaque suicide sur les Avengers au complet, le trauma et tout ... mais merde, je VOLE, quoi ! C'est la CLASSE ! C'est pas juste sauter très haut, flotter ou léviter, non ... le vol. Juste ça. L'un des plus vieux fantasmes de l'humanité. Alors ok, vol à vitesse subsonique, mais vol tout de même. C'est juste l'extase. Et puis ça me distraît de mes questions existentielles importantes. Comme le dernier regard noir de mon boss, AKA Nick Fury en personne, parce que j'ai pas pu m'empêcher de faire la maline. Ou le dernier micmac chez les Avengers. Ou le désastre du rencard de la veille. Un connard de plus. J'ai la poisse, je les attire ou quoi ? Qu'est-ce qu'il faut faire pour dénicher un mec décent et qui n'est ni un agent du SHIELD, ni lié aux Avengers dans ce foutu bled ? Hein ? Encore un peu et c'est Trish qui va essayer d'me caser ... j'adore ma frangine, mais j'crois qu'on partage pas les mêmes goûts, elle et moi ... Enfin, le sujet du jour, c'est pas mon hypothétique copain, mais le sien. Bien réel. Un ... procureur ? Substitut du procureur, voilà. Et elle m'a fait promettre de ne pas enquêter sur le zigue. Hmpf. Ok. Mais ça veut pas dire que je peux pas charger un collègue de voir s'il y a quelque chose de louche, hein ? De toute façon, c'est sûr que Fury le fera dans son coin ...

Un masque. Il a fallu que j'accepte de porter un putain de masque. C'est le seul bémol de ce taff, je crois. Le masque et l'uniforme. Youpi. Ouais, ouais, je comprend le besoin d'anonymat, de protection de ce qui me reste de famille vu que j'interviens avec les Avengers ... Ouais, le masque est cool, high-tech et tout, dernier cri de Stark Industries, avec la vision nocturne, infra-rouge ... Le design est pas trop pourri ... Mais merde, un masque. Et l'uniforme ... Argh. Au moins j'évite le design ultra-moulant, mais c'est pas le pied non plus. Mais non, on peut pas se pointer en veste de cuir et en jean quand on intervient pour le SHIELD, il faut un certain standing gna gna gna. Enfin, ça aurait pu être pire. J'ai pu éviter Jewel en nom de code ... Honey Badger. Ou le Zorille du Cap, pour les scientifiques. Ouais, j'aime bien cette bestiole. Plus teigneuse et increvable, tu meurs. Bref, digression finie, j'approche de la maison Avengers. Se poser, se changer discrétos, repartir par l'issue dérobée en vérifiant que y'a pas de mouchard ... c'est nickel. Soirée libre ! Yay ! Le temps de filer à l'appart' pour ramasser la bouteille, choper le métro' et rejoindre ma frangine.

Un quart d'heure. Un quart d'heure que je suis arrivée, et j'ai déjà envie de hurler. Sgrmpf. On se maîtrise, Jess', on se maîtrise sinon Trish va encore t'engueuler. Mais il est CHIAAAAAAAAAAAAANT ! Aaaaaaaaaaaah ! Encore pire que les précédents, le flic psychopathe en moins ! Bordel, ma soeur a vraiment des goûts de MERDE ! P'têt que je suis pas tout à fait objective ... ok, je suis carrément subjective, là. Il est pas siiiiiii moche, il est pas siiiiii ennuyeux, et il est pas siiiiiiiiii con. C'est juste que ... j'sais pas, elle pourrait trouver mieux, c'est tout. Mais si j'ai parvenu à fermer ma grande gueule pendant un quart d'heure, je dois encore pouvoir tenir pendant une heure de plus ? Non ?

Merde, merde, merde, cette sonnerie ... Chopper le téléphone, articuler en silence "BOULOT" à l'attention des deux tourtereaux, s'éloigner, décrocher le bon téléphone. Pas le mien, nan, celui qui planque derrière sa gueule ordinaire tout un arsenal de contre-mesures et de protection ... et quelques applis' pas vraiment légales. Le SHIELD et la légalité, c'est une relation complexe. Comme avec la notion d'heures supp' ou de jours de congé ! Les Avengers, c'est pas mieux ... à peine. Hum ... la Guêpe. Hé bé ...

- Jessica Jones.

- Jess' ? Janet à l'appareil. T'es sécurisée, là ?

Oh merde. Donc c'est vraiment sérieux, genre sérieux-confidentiel-top-secret. Quelques pas de plus pour m'éloigner de la table où je devais passer une soirée tranquille à boire et bouffer ... Quand Janet oublie les formalités, c'est que y'a urgence.

- Ouais, tu peux y aller. C'est quoi le souci ?

- On a une nouvelle piste pour l'affaire du Sérum M. New-York, Hell's Kitchen. Et on est déjà en route pour une intervention à Bogota. Van Doom qui refait des siennes. Y'a que Hulk et Sentry à la base ...

- Et la finesse, c'est pas leur truc, je saiiiiis. Tu peux m'envoyer les détails ?

- C'est fait. Et si jamais tu croises notre ami commun arachnéen ...

- Ouais, ouais, j'en profite pour lui toucher deux mots et lui suggérer gentiment une action commune, je roupillais pas hier.

- Gentiment, Jess'.

- Promiiiiis, Janet.

Bon, la bonne nouvelle, c'est que c'est pas trop loin. La mauvaise ? J'vais devoir planter ma frangine là. Et ça ... ça pue, merde. Trois semaines qu'on a pas passé une soirée ensemble ! Trois putain de semaines ! Génial ! Et vu sa tête, là, elle a déjà compris. Bon, elle est au courant de la situation, pas dans le détail, mais au moins dans les grandes lignes ... sur la partie Avengers. La plus ... enfin, la moins ... illégale ? Parce que la partie SHIELD, là, c'est souvent moins reluisant ... L'avantage d'être agent de contact entre les deux : les emmerdes des DEUX ! Youpi !

- Désolée, Trish ...


- Le travail ?

- Ouais. Un imprévu qui nous tombe dessus, faut que je file les aider. Un dossier urgent.

Oui, bon, elle est pas dupe, mais faut bien garder l'illusion devant son bellâtre, quoi ! J'vais pas proclamer mon lien aux Avengers au monde entier, j'suis pas conne à ce point. Allez, on lui claque la bise, on file par l'ascenseur, et 'zou, la rue. A pied. Sans forcer. P'tain de couverture à maintenir, ça prend trois plombes alors que je pourrais juste décoller de la fenêtre. Mais nan, faut se glisser dans une ruelle, enfiler le masque de rechange, un vulgaire loup pour les cas d'urgence ... et hop, en route ! Je connais Hell's Kitchen comme mon propre appart', et d'après le résumé que m'a expédié Janet, doit y avoir un transfert de produits ce soir-même. Inquiétant. C'est p'têt plus urgent que ce qu'on croyait ... mais nan, normalement, ils en sont pas encore à la production de masse ... Rien de pire que d'imaginer la pègre revendre cette saloperie à tous les délinquants et criminels de bas étage. Ca leur grille les neurones, et en plus ça leur file des pouvoirs pendant quelques minutes. LE PIED. Alors, je tourne à droite ici, à gauche là, et si je me plante pas ... Bingo, c'est l'entrepôt, là. Zone portuaire quasiment abandonnée après l'explosion de janvier. Cinq mois, déjà ... HEY, mais c'est quoi ces bruits ? On se tatane là-dedans ! Pitié, pitié, faites que ça soit pas ...

L'ARAIGNEE. BORDEL. Ce mec ne sait PAS agir discrètement ou quoi ? Placer un traceur, suivre la livraison, interroger un mec à part ? Noooooooon, il faut qu'il attaque tout le lot, à un contre douze ... treize ... quatorze ! Dont quatre au tapis, déjà. Pas d'armes à feu, ça c'est cool. Que l'un des mecs crache des flammes, ça ça l'est moins. Et y'a un de ses potes qui soulève un bidon sans le toucher. Putain, ils ont du Sérum M. Ouaiiiiiiis. Génial, merci l'arachnide ! Il a pourtant dû recevoir le message de se tenir à l'écart. MERDE. Je peux pas rester là à zieuter et le laisser se faire tabasser, si ? Non. Avengers ... toute seule ! Ouais ! Un plan, un plan ... défoncer la verrière. Attirer l'attention, lui laisser un peu de place pour manoeuvrer. Avec la surprise ... je peux m'en faire deux, facile. Les deux mecs près du camion ? Ouais. L'empêcher de démarrer, tant qu'à faire ... ouais, et placer un traceur sur un des mecs. Calculer mon coup pour l'éjecter mais pas lui briser un truc ... faisable. Alors, à un ...

Putain, l'Araignée qui vient de chuter. Une décharge électrique dans sa couenne. ON FONCE ! Des débris de verre qui chute, tomber, contrôler la chute. Impact plein sur l'un des zigues. Une omoplate brisée, peut-être deux. Et d'un. Foutre le traceur dans la poche, upercut, s'en emparer, l'expédier par la vitre. Et de deux. Un coup de ... griffe ? P'tain, y m'a égratiné la joue, ce connard ! Et PAF, dans les boules ! Ah bah y va pas se relever de suite, ouais, heureusement que j'ai contrôlé ma force. Bon, pour attirer mieux l'attention ... Une réplique à la con ?

- Rendez-vous, vous êtes cernés !

Bluff grossier, bonjour !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t139-jessica-jones-i-st
 
How it could have begun (Spidica)


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A revolution has begun today for me inside ▬ Loreleï Kara Whitaker
» I'm feeling like my life has just begun. And I'm feeling fine.. [Pv: Logan ♥]
» EVENTS ▬ Revolt has begun.
» [M/LIBRE] JOSH HUTCHERSON - the nightmare's just begun.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: