AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur le forum ♥️
Bienvenue sur EOD N'hésitez pas à regarder les pv ou scénarios !

Nous rappelons qu'un personnage marvel apporte +15pts et un scénario +10pts !
Aidez le forum à se promouvoir !
En faisant remonter notre publicité sur bazzart et prd !

 

 
MISSION-EVENT #1 = Attaque de New York





- we watch you, constantly -
avatar


Fiche de compétence

Messages : 219 Points : 393 Combat avec nous depuis : 19/05/2017

Message(#) Sujet: MISSION-EVENT #1 = Attaque de New York Mar 25 Juil - 14:27

Attaque de New York



information générale

Localisation : Manathan, New-York.
Objectif de la mission :
Éliminer les robots de Doom, sauver les habitants, protéger NY.
Participants :
- @Steve Rogers (pro paix)
- @Max Powell (civil)
- @Victor Shade (indépendant)
- @Anthony E. Stark (pro paix)
- @Jessica Jones (indépendant)

PNJ autorisés : Plusieurs robots de Doom (listés plus bas), des civils, une dizaine d'héros.
---- description de la mission
Dr. Doom, armé de la puissance du Wakanda et de ses robots en vibranium décide d'attaquer la grosse pomme. Il veut terroriser les habitants, les faire espérer que les héros viendraient les sauver. Mais les héros ne savent que détruire la ville en tentant de les aider. Il a plusieurs fois attaqué New-York et si à chaque fois cela s'est soldé par un échec, il sait qu'aujourd'hui, il gagnerait une plus grosse bataille. Les civils sont pris au piège dans divers bâtiments, menacés dans les rues. Ils n'attendent que l'aide des héros. Et si trois représentants des Avengers viennent d'arriver sur le lieu de l'incident, une indépendante au fort caractère se joignait bien vite à eux. Mais, suffiront-ils face à la terrible menace ?

Si ses adversaires cherchent à gagner, lui ne cherche qu'à les occuper, les épuiser et ensuite, frapper sa dernière carte.
Il gagnerait à la fin.
Le monde renaîtra, bien plus beau, bien plus puissant.

---- rappel des règles
- Lorsque le Maître du jeu (le pnj du staff) postera à la suite de votre mission pour réserver le poste, vous devez attendre qu’il ait fini de lancer un nouveau tour. Vous devez prendre en compte les informations qu’il donnera.

- Vous devez être sûr d’être disponible pendant le temps de la mission pour ne pas bloquer vos partenaires. Ce sont des postes rapides qui sont privilégiés.

- Des Pnj seront listés pour chaque mission et jouables. Cependant, vous n’avez pas le droit de les faire mourir. Accordez-vous pour un minimum de coordination.

- Préférez des postes courts, un maximum de 800 mots est demandés. Si vous doutez de la réalisation d'une action, veuillez en parler avec le staff.

---- présentation des pnj
- Robots de Doom ; des robots en vibranium avec une vision à 350°. Ils sont experts au combat au corps à corps. Des lames peuvent sortir de leur avant-bras et leur servir d'arme. Ils possèdent aussi des armes à feu intégrées à leurs épaules.

- Scorpions de Doom ; des scorpions en vibranium, géants pour leur taille. (1m80 de longueur, 2m20 queue étirée) Ils sont très rapides, pouvant monter des façades droites et marcher à l'envers. Ils possèdent une lame tranchante au bout de leur queue et sont très agiles avec. Ils ont aussi deux canons sur chaque épaules qui tirent des balles toutes les 2 secondes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



- #TEAMSOLO -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Non atteint du virus
Messages : 91 Points : 64 Célébrité : Paul Bettany Combat avec nous depuis : 09/06/2017

Message(#) Sujet: Re: MISSION-EVENT #1 = Attaque de New York Mar 25 Juil - 22:29

War is Coming

New-York, Quartier général des vengeurs,

C'était un après-midi de juillet, je veillais sur Wanda à son insu alors qu'elle se reposait dans la chambre, je la regardais sur le pas de la porte, elle était plongée dans un lourd sommeil qui semblait être dérangé par des cauchemars. Je m'approchais alors de sa tête pour y plonger ma main dans sa chevelure. Notre relation était assez difficile, ces temps-ci, la perte de notre enfant nous avaient anéantis, mais il y avait autre chose de plus qui la préoccupait, comment savoir, elle refusait de me parler... Si seulement, elle me confiait ce qui la troublait à ce point pour qu'elle se renferme sur elle-même, je pourrais peut-être l'aider... Il fallait qu'elle me laisse l'aider à tout prix, je n'aimais pas la voir ainsi.

Je me relevais alors et me dirigeais vers la fenêtre de sa chambre, la vue dans la tour des Avengers donnait sur toute la ville et tout semblait paisible la dehors. Les gens marchaient, les voitures roulaient lentement à cause des bouchons et les conducteurs klaxonnaient impatient... Comment Wanda arrivait à trouver le sommeil avec ce foutoir... Bref oui, tout était paisible, si on enlevait l'ambiance habituelle de New-York. Mais, cette tranquillité allait très vite devenir un chaos démentiel... Alors, que je m’apprêtais à sortir de la chambre pour trouver quelque chose à faire pour m’occuper un peu l'esprit, tellement je me sentais inutile de ne pas pouvoir porter un quelconque réconfort à Wanda, je quittais la ville des yeux un instant avant de la contempler à nouveau. Quelque chose...ne tournait pas rond...Je la fixais plus en détails et les gens qui tout a l'heure marchaient tranquillement, semblaient fuir quelques choses. Même les conducteurs quittaient leur véhicule précipitamment, pour fuir dans la direction opposée. Puis, j'apercevais au loin des explosions... *Un attentat terroriste ? Possible...* Je regardais Wanda un instant, puis traversais la fenêtre, lévitant dans le ciel.

À l'extérieur, le bruit, les cris, les explosions étaient encore plus assourdissants, je descendais alors en direction de l’événement et vis enfin ce qui menaçait la ville. C'étaient des robots, ils tiraient a vu sur les civils... *Ultron?! Nan...* c'était autre chose... Evaluation de la menace : élevée- Engagés cibles - Succès de l'objectif évalué à 95% - lancement d'une attaque dissuasive je réduisais mon altitude afin d'arriver à quelques mètres du sol et lançais donc un rayon calorifique devant un groupe de robots qui arrivaient, traçant un trait sur le sol qui nous séparaient.



--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t202-ma-vision



- #TEAM PROFESSOR X -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Atteint du virus : phase 1
Messages : 117 Points : 210 Célébrité : Chris Evans Double-compte : Angus O'Sullivan
Crédit : Ava : Buckaroo / sign : Magneion Combat avec nous depuis : 09/06/2017

Message(#) Sujet: Re: MISSION-EVENT #1 = Attaque de New York Mar 25 Juil - 22:56

DoomWar on NY


Tour Stark.

Quand Steve avait enfilé sa tenue de Captain America ce matin-là, c'était par réflexe. Il le faisait régulièrement, au cas où on aurait soudainement besoin de lui en ville. Ce n'était pas raisonnable dans son état, mais il ne pouvait pas confier l'entière responsabilité des Avengers à Tony Stark, quand bien même croulait-il sous des armures toutes plus perfectionnées les unes que les autres.

C'était même pire que ça, il avait besoin de passer ce costume de temps en temps, juste pour se souvenir de sa raison d'être. Il refusait de faillir à sa tâche, même à cause de Legacy. Ce n'était pas un foutu virus qui allait empêcher Steve de protéger celles et ceux qui en avaient besoin.

Il ne croyait pas si bien penser, car il était presque prêt au combat quand des explosions se firent entendre. Il prit juste le temps de récupérer son bouclier avant de se précipiter vers les appartements de Tony.

— Friday ! Alerte tout le monde, la ville est attaquée ! Trouve Tony, j'ai besoin d'un taxi !

En temps normal, il aurait sauté du haut du balcon de la Tour, amorçant sa chute avec son bouclier, mais maintenant, il doutait que ce fut une bonne idée. Il n'avait pas envie de finir en crêpe, alors il préférait attendre qu'Iron Man vienne le déposer gentiment sur les lieux des explosions. P'tain. Tu parles d'un superhéros.







if you need me - I'll be there.
Tony, I'm glad you're back at the compound. I don't like the idea of you rattling around a mansion by yourself. We all need family. [...] I've been on my own since I was 18. I never really fit in anywhere, even in the army. My faith's in people, I guess. Individuals.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



- #TEAMSOLO -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy :
Messages : 51 Points : 140 Célébrité : Krysten Ritter Crédit : Tony Stark (le seul, l'unique) Combat avec nous depuis : 14/06/2017

Message(#) Sujet: Re: MISSION-EVENT #1 = Attaque de New York Mer 26 Juil - 13:41

When the shit hit the fan


Je crois qu’on maudit tous, au moins une fois dans notre foutue vie, les créateurs du téléphone portable. Ce machin infernal qui s’assure, toujours, que personne ne puisse profiter d’un moment pénard. Ouais, ouais, je pourrais l’éteindre, mais alors v’là les engueulades, la crise et tout le cirque si je rate un coup de fil important. Mais putain, je DORMAIS ! Ok, en pleine journée, mais quand je me suis activée toute la nuit pour boucler une affaire, j’estime avoir le droit à cinq PETITES heures de sommeil, non ? Ben non, la fichue sonnerie continue de retentir. Gnnnnnn … ne pas lui régler son compte, ne pas lui régler son compte. Faire la morte. Hmmm, bonne solution. C’est pas urgent, c’est pas urgent, c’est pas urgent … le répondeur se met en route, là. Youpi. J’verrais ça au réveil.

RAH, ça rappelle. Ok, ça doit être important. Merde. Ouvrir les yeux. Sgrmpf. Plein jour. Ne pas se rendormir, ne pas se rendormir. Où qu’il est cet engin de malheur … là. Et c’est quoi ce barouf encore ? Malcolm a mis la télé à fond ou quoi ? Isolation de merde …

- Ouais ?

- Jess’ ! On a besoin d’aide ! T’es où, là ?

Trish’. Oh putain. Plus efficace comme réveil, tu meurs. J’me suis couchée toute habillée, un bon point. La veste, les godasses. Je sais pas ce qui se passe, mais si ma frangine m’appelle avec ce ton,  c’est que c’est sérieux. Merde.

- Ok, je suis chez moi, je fonce. T’es où, toi ?

- Au taff. On a réussi à abriter des gens, mais … c’est la panique dehors, Jess’ ! Des … robots, ou un truc du genre, je sais pas trop, ils attaquent tout le monde à vue !

Claquer la porte, foncer, beugler à Malcolm croisé dans le couloir de s’enfermer chez lui et de ne pas bouger, sortir dans la rue, check. Se rendre compte de l’ampleur du bordel, check. Des gens qui courent, des voitures qui dérapent, déjà deux carambolages. D’autres qui s’abritent comme ils peuvent. Des explosions, proches. L’Incident. C’est exactement comme ce jour-là. Putain, non, non, NON ! Ca va pas recommencer, merde ! Allez foutre la zone ailleurs, quoi ! La Terre est pas assez grande pour que vous attaquiez toujours la même FOUTUE VILLE ? Merde !

- Trish, je suis en route. Tu bouges pas de ta planque, ok ? Quoi qu’il arrive, tu joues pas au héros, hein !

- Je peux pas te le promettre, Jess’. Si je te posais la même question, tu dirais quoi ?

- Hey, t’es pas obligée d’être aussi stupide que moi, bordel !

Petit rire complice. Foutue tête de mule, va. Raison de plus pour me bouger le cul. Je la connais bien, Trish, et si elle a l’occasion d’essayer de sauver un quidam … Bon, le taxi, c’est foutu. Courir ou voler ? Courir. Merci à New-York et ses larges avenues. Mais putain, courir à rebours de la foule, en esquivant les passants affolés, c'est d'une galère.

Merde. Là, à trente mètres. Silhouette menaçante. Humanoïde. Un corps qui gesticule au sol, essaie de s'en éloigner. J'hésite un instant. Je sais pas ce que c'est, ce truc. Je sais pas ce à quoi je m'attaque. Je ne suis pas une héroïne. C'est le boulot du Géant Vert, du Porte-Etendard ou de la Boîte de Conserve. Pas le mien. Ouais. Sauf qu'ils sont pas là, eux, les glandeurs ! Et ce n'est pas une question d'héroïsme. C'est une question de conscience. J'aurais pas le temps de courir. Y'a qu'un seul truc qui peut marcher ... CHAUT DEVANT !

[Lancer de dé pour un envol disgracieux, un coup de pied dans la gueule du robot pour le faire reculer de trois pas du civil au sol. Echec -> le Robot de Doom intercepte Jess' et l'envoie voler dans un mur mitoyen.]

Je savais que c'était une idée de merde. Hmpf, putain de mur, c'est quoi, du titane ? Je saigne du nez, et j'ai déjà une petite collection d'écorchures. Commence bien, cette histoire.

- Fils de p...

Heu ... c'est QUOI, ce TRUC ? J'ai croisé des mutants, des psychiques, des monstres, toutes sortes de saloperies, mais ça ... un robot ? Un cyborg démoniaque ? Un Terminator ? Bon, au moins, j'ai détourné son attention du civil pour ma gueule. Heu ... youpi ?

- T'as pas une gueule de porte-bonheur ...

Ok, j'ai TOUJOURS voulu la placer, celle-là. Un de truc de moins sur ma liste !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t139-jessica-jones-i-st



- #TEAM HUMAIN -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Non atteint du virus
Messages : 250 Points : 197 Célébrité : Tom Holland Crédit : avatar ©native route ; signature ©XynPapple & tumblr Combat avec nous depuis : 15/06/2017

Message(#) Sujet: Re: MISSION-EVENT #1 = Attaque de New York Mer 26 Juil - 14:30

Attaque de New-York


Une journée ordinaire. Ca devait être une journée ordinaire. Rien de plus simple. Le monde en a déjà eu des milliers. Même à l’époque de la préhistoire et des dinosaures. Les mecs arrivaient à avoir des journées tranquilles. A bronzer, pépouze, sur un rocher, sans se faire chatouiller par un animal vorace. Max pensait qu’ils y avaient le droit aujourd'hui. Le soleil brillait. Les oiseaux chantaient et… Ah mais oui ! Forcément, si le gars se croit dans un remake de la Belle au Bois Dormant, il a de quoi être surpris quand il croise des robots géants, des gens effrayés et d'autres blessés. Maintenant, il sait, alors vous serez gentils de remballer vos joujoux. Merci. “Qu’est-ce que… ?” Si seulement il savait. Ils ont tourné au coin d’une rue. Innocents et naïfs. Des gamins du Bronx, quoi. Ils pensent que le danger n’est que dans leur quartier. Hahahaha. Ils sont drôles ! Donc, en tournant, ils voient ce qui ressemble de près (ou de loin) à la fin du monde. Ils font demi-tour. Illico. Max attrape la main de sa soeur, histoire de ne pas la perdre en route (sa soeur, pas sa main). Ils foncent tout droit dans une épicerie. Les clients ont déjà évacué les lieux. Et… le propriétaire aussi. A moins qu’il ne se cache derrière un comptoir. Bonne idée, mec. Bonne idée. C’est vrai que les méchants oublient toujours de checker le comptoir.

Max prend soin de descendre la grille qui, habituellement, empêche les cambrioleurs de gagner leur vie. Il n’a aucune clé. Rien n’est verrouillé et encore moins la porte. Mais au moins, il a la vague impression d’être en sécurité. Il fait tout de même reculer sa soeur au fond de l’épicerie. On sait jamais. Et au pire, il y aura la sauce salsa et les paquets de chips sur le chemin des robots. Avec un peu d’espoir, ça les retardera. “Tu crois qu’ils vont entrer ?” “Mais non, ce sont des robots. Ils sont cons, ils ne rentreront jamais.” Son visage se contracte en une moue rassurante. Oui, parce qu’il en est sûr. M’en fait, pas tant que ça. Parce que l’un des robots vient de les repérer et se penche vers l’entrée de l’épicerie. Et… BORDEL. Le machin essaye de s’en prendre à la grille. “Okay, je change d’avis. ON SE CASSE !” Et tout de suite. Pas la peine de discuter. Ils passent dans la réserve, non sans faire tomber deux trois cartons sur leur route. On ne sait jamais que le robot trébuche dessus, hein.

Nouvel obstacle. La porte de secours censée être ouverte à tout moment est… fermée. Par un cadenas. Emily tire vainement sur la chaîne métallique qui entoure la poignée. C’est inutile. Ils sont faits comme des rats. De bons gros rats qui auraient abusé de kebab, on est d’accord. “OUVRE CETTE FOUTUE PORTE !” Ouais, crier sur les gens a toujours eu la capacité de déverrouiller une porte. C’est le pouvoir de Max. Y en a qui peuvent voler ; lui, il ouvre les cadenas en hurlant et en frôlant l’hystérie. Probablement un truc dans la voix, comme les castafiores. “Je veux bien, mais il faut une clé, andouille ! ET ME HURLE PAS DESSUS !” “C’est vraiment le moment, Em’ ? Allez, viens par-là ! Quand tu seras dehors, tu fonces vers le métro et tu retournes à l’appart. Tu n’en sors sous aucun prétexte.” Elle hoche la tête. Elle ne va pas discuter. De toute manière, ils n’ont clairement pas le temps.

En-haut du mur, il y a une lucarne. Emily peut l’atteindre et sortir. Il en est convaincu. Il se baisse et lui présente ses mains, prêtes à accueillir l’un de ses pieds. Un, deux, trois. Et c’est parti ! Il lui faut quelques secondes pour bidouiller la lucarne. Sur fond de bruits métalliques bien flippants. Merci le robot. Ca y est ! Elle est arrivée à ouvrir la fenêtre et à se glisser à l’extérieur. A son tour, maintenant. Il se construit vite fait une tour de cartons, digne de la Tour de Pise. Juste assez haute pour qu’il puisse atteindre la lucarne et s’extirper de là. Il quitte la ruelle au pas de course, prêt à aider qui en aurait besoin. Non pas que ses talents en combat soient d’une quelconque utilité pour ce genre… d’assaillants. Si on peut appeler ça comme ça. Cela dit, il ne va pas loin. Il freine, il recule même. Il se retrouve nez-à-nez avec... “... Un scorpion, sérieux ? Et merde !” Et pas un minuscule scorpion qu’on peut écraser sous sa semelle. Non. Un scorpion de trois mètres de long, les gars. Avec une lame très très tranchante. Avec ça, le scorpion peut nous faire un carpaccio de Max à tout moment. Et cerise sur le gâteau : le scorpion avance vers lui. Gloups.


(c) AMIANTE


WELCOME IN
OUR MAD WORLD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t140-m-p-welcome-to-the



- #TEAMSOLO -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Non atteint du virus
Messages : 100 Points : 165 Célébrité : robert downey jr. Crédit : buckaroo. (avatar & signa) Combat avec nous depuis : 12/06/2017

Message(#) Sujet: Re: MISSION-EVENT #1 = Attaque de New York Jeu 27 Juil - 0:53

some things in life
they just don't wanna see

Ça aurait pu être une journée tranquille, qui avait pour une fois bien commencée. Et bon dieu que Tony en avait besoin. Il sortait à peine de la douche quand il entendit les explosions, la serviette dans les cheveux. « … SERIEUSEMENT ? Ils auraient pas pu faire ça avant, nan ? » Le génie soupira bruyamment. « Fri’. » « Pour faire simple, des doombots ont envahi le centre de la ville, ils sèment la panique en ville. » « Doom ? Qu’est-ce que veut Victor ? » « Un acte de guerre sûrement, même s’il n’y a aucune déclaration de sa part diffusée pour le moment. Néanmoins il s’agit bien du signal de Fatalis. » Le génie grogna. Tout en débâtant avec Friday il avait enfilé son undersuit noire connectée à son réacteur et se dirigea en courant vers son atelier.

L’armure était déjà prête, aux bons soins de Friday et était déjà ouverte en attendant son créateur. Celui-ci n’attendit pas plus et s’y engouffra. C’était la nouvelle, il ne l’avait jamais encore testé en combat. Il l’avait sortie une ou deux fois pour les tests mais elle n’avait jamais fait ses preuves en pleine action. Bleeding Edge. Ouais, les led. Pas que Tony était fancy, mais… Il aimait ça. Il soignait son esprit avec ce qu’il avait de mieux. Et non, il ne l’appelait pas comme ça parce qu’il s’était coupé en la montant.

« Les autres ? » « Il semblerait que Vision soit déjà sur place et Captain Rogers est en chemin. » En fait il venait d’arriver et Tony se retourna en vérifiant rapidement son interface holographique. Il n’accorda un regard à Cap et hocha brièvement la tête avant de s’approcher du héros. « J’aurais bien sorti Avengers Assemble ! mais ya pas grand monde là tout de suite. » Il tendit son avant-bras afin de prendre celui de Rogers, un sourire au coin des lèvres, puis il décolla, le toit de la tour s’ouvrant à son passage pour les laisser sortir dans le ciel de la Grosse Pomme.

Si les bots ne volaient pas, ils n’en demeuraient pas moins dangereux. Il se dispersaient rapidement et effrayaient les gens, sans compter les scorpions. Tony fronça les sourcils en survolant une première zone, deux jeunes coincés par l’un de ces scorpions. « Cap. » fit-il simplement en montrant ce qu’ils avaient en-dessous d’eux. Il n’y avait pas besoin de plus de mots, les entrainements étaient utiles et Captain America et Iron Man étaient les meilleurs en ce qui concernait les actions multiples en équipe. S’ils n’étaient pas toujours d'accord pour tout, ils l’étaient pour ça et se comprenaient extrêmement rapidement en combat. Tony s’approcha de la bestiole et prit son temps pour l’analyser en détails. « Corps en vibranium, je crois qu’il va falloir utiliser le bouclier. » dit-il à travers l’intercom. « Attention à l’impact. »

Iron Man plongea en piqué vers le scorpion pour gagner en vitesse et redressa au dernier moment pour lancer Cap sur leur ennemi. Le reste dépendait de lui. Tony reprit de la hauteur et observa les environs avant de fondre sur un groupe de bots un peu plus loin. { dés #1 : OUI → succès, Tony est en avantage de force et parvint à neutraliser un groupe de bots, les civils qui étaient piégés ont donc une ouverture pour s’enfuir. NON → Attaque prévue, un scorpion lui tombe dessus et le déstabilise, il est à la merci de celui-ci pendant que les civils sont en très mauvaise posture. } Évidemment, la vitesse de Tony est un grand avantage et il fonce dans le tas, emportant deux bots avec lui et les enfonçant dans le bitume sur plusieurs mètres. Il se retourne, les autres bots ayant été détourné de leurs cibles. Iron Man se redresse, les paumes chargées prêtent à faire feu, s’assurant d’abord que les civils fuient dans un meilleur endroit. « Les autorités compétentes sont sur place. » « Préviens-les de s’occuper des civils en priorités, on s’occupe des bots. Et double la puissance des répulseurs, il faut plus de chaleur pour affaiblir le vibranium. » Il n’attendit pas plus et c’est avec un sourire assuré et arrogant qu’il prit de la hauteur pour tirer sur les bots et les combattre tout en réfléchissant. Fatalis n’attaquait pas juste pour le plaisir, alors où se cachait-il. « Et scanne-moi la signature énergétique de la magie de ‘ctor. Je veux le trouver et sinon prévoir où il apparaîtra. »



I’M GONNA SHOW YOU
WHAT IT TAKES TO SEE THE FUTURE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t132-i-am-trying-i-cove



- we watch you, constantly -
avatar


Fiche de compétence

Messages : 219 Points : 393 Combat avec nous depuis : 19/05/2017

Message(#) Sujet: Re: MISSION-EVENT #1 = Attaque de New York Sam 29 Juil - 20:24

Attaque de New York

Ils avaient réussi à sauver les civils pris au piège et pensaient avoir gagné la guerre. Mais ils n'avaient gagné qu'une bataille et en avaient bien d'autres à affronter. Les robots avaient déjà réussi à stopper une intrépide qui se pensait super-héros et étaient prêt à en affronter d'autres. Si le célèbre Iron-Man, plein d'arrogance pensait réussir facilement à contre attaquer, les robots furent là pour le rappeler à la réalité. La queue d'un scorpion, vint à sa rencontre pour tirer en sa direction, cherchant à déstabiliser son vol avant de partir à sa poursuite. Quatre scorpions robotiques descendirent des immeubles où ils s'étaient perchés pour attaquer à vue et se postèrent en ligne devant Vision et Captain América et leur tirèrent dessus en rafale. Ils avaient pour ordre d'occuper l'ennemis et de faire des blessés ou des morts s'il le fallait. Deux se tournèrent pour s'approcher des civils pris en charge par les policiers qu'ils éliminèrent. L'un deux enfonça l'une de ses pattes dans le sol, coinçant le vêtement de Max sous elle, manquant de lui transpercer la jambe. Le robot, ne l'ayant pas vu, continuait de tenir en joue les civils, tirant parfois à côté de l'un d'eux qui tentaient de s'échapper, ils n'hésiteraient pas à abattre celui qui se prendrait pour un super-héros.

Deux Doombots s'approchèrent de Jessica Jones, éloignée du groupe pour l'attraper par le bras et la balancer plus loin, l'encastrant dans une boutique. Ils revinrent la voir, sachant qu'en face à face, ils avaient leur chance de gagner. Ils tirèrent dans la boutique, cherchant à la garder au sol. Tous reliés mentalement, ils se déplaçaient plus facilement et agissaient en équipe, ce que les héros devraient faire s'ils voulaient avoir une chance de gagner. Et de sauver, encore une fois la ville.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



- #TEAMSOLO -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Non atteint du virus
Messages : 91 Points : 64 Célébrité : Paul Bettany Combat avec nous depuis : 09/06/2017

Message(#) Sujet: Re: MISSION-EVENT #1 = Attaque de New York Sam 29 Juil - 23:34

War is Coming

Les robots n'étaient là que depuis quelques heures et déjà la ville était en feu, fumant de toutes parts. Les dégâts étaient considérables, les robots de Fatalis, ces doombots comme il les avaient baptisés, avaient la gâchette facile, ils tiraient à vue sur les innocents et avec ceci des scorpions avaient pris au piège des civils dans une boutique. Après quelques minutes de lutte,  je fus très vite rejoint par des alliés à commencer par une roublarde du nom de Jessica qui après une attaque manquée fut repoussé plutôt violemment contre un mur, puis vint à arriver Tony Stark et le captain Rogers.

Tony fit un lancé de Steve sur des ennemis non loin de la, alors que lui-même s'en prenait à des scorpions avant d’éradiquer un groupe de bots. "Messieurs, heureux de vous voir " Les autorités new-yorkaises étaient sur les lieux et aidaient à la repousse de l'invasion, bien que nombreux, nous étions en très mauvaise posture. Alors que je repérais des scorpions se diriger vers un groupe de civils pris en charge par des policiers et que je m’apprêtais à leur porter secoure, un groupe de scorpion me fit fasse et me bloquais le passage. Le captain à mes côtés nous étions donc obligés de nous confronter à nos assaillants qui nous tiraient dessus en rafales.

Toujours en lévitation, je m'avançais vers eux sous ma forme la plus solide, afin de mieux résister à leurs tirs. *Engagés les cibles* alors que j'approche d'un scorpion et qu'il continue de me tirer dessus, je passe sous forme intangible et le traverse pour aller plonger mes bras dans le corps d'un autre scorpion derrière lui, afin de lui attraper ce qui lui servait d’entrailles et de le séparer en deux, à ce moment la, dans une ultime tentative, ce même scorpion tira une puissante rafale chargée d'énergie pour tenter de me détruire, mais celle-ci me traversait, bien évidemment et allait exploser le scorpion que je venais de traverser. Je me retournais et attrapais un scorpion par sa queue pour l'envoyer sur d'autres scorpiobots qui rampaient sur les murs de l'autre côté de la rue.

Je restais cependant non loin du captain pour l'épauler si le besoin l'en faisait ressentir, je continuais de détruire les bots qui venaient à ma rencontre, tirant de mon rayon pour couvrir la fuite de civils, alors que mes autres coéquipiers étaient occupés ailleurs. "Des civils sont pris au piège par des bots dans l'épicerie... Tony peut tu y accéder?!"



--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t202-ma-vision



- #TEAM PROFESSOR X -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Atteint du virus : phase 1
Messages : 117 Points : 210 Célébrité : Chris Evans Double-compte : Angus O'Sullivan
Crédit : Ava : Buckaroo / sign : Magneion Combat avec nous depuis : 09/06/2017

Message(#) Sujet: Re: MISSION-EVENT #1 = Attaque de New York Dim 30 Juil - 10:30

DoomWar on NY



Encore une fois, New-York était à feu et à sang. À croire qu'à force de se prendre pour le centre du monde, les Américains l'étaient véritablement devenus. C'était dommage pour tous les civils qui n'avaient rien demandé à personne et qui se retrouvaient toujours dans la ligne de mire, entre deux bâtiments sur le point de s'effondrer... S'il y avait bien une chose que les New-Yorkais étaient, c'était résilients. N'importe quelle espèce animale se serait depuis longtemps barrée de là, mais pas les humains. Trop fous, trop têtus.

Il n'y avait pas de temps à perdre, et c'est pourquoi Steve ne prit pas la peine de prendre l'ascenseur pour descendre de la Tour Stark. Alors oui, suspendu par un bras au bout de l'armure d'Iron Man, il était particulièrement vulnérable, mais c'était sans compter son bras gauche et le bouclier qui le protégeait. [Steve tente de se protéger des balles tirées par les Doombots en les renvoyant avec son bouclier. Réussite : il se protège efficacement et renvoie les balles directement à l'envoyeur, faisant des dégâts du côté des doombots. Échec : il encaisse des blessures et ne parvient pas à toucher les doombots avec leurs propres balles.]

Les balles crépitent autour de Steve mais ne l'atteignent pas : elles repartent en direction des scorpions rampant sur les murs, entamant au moins un peu leur coque. Ils rejoignèrent Vision rapidement, ce dernier précisant que des civils avaient sûrement besoin d'un coup de main d'Iron Man : Captain America allait rester un moment là, pour faire diversion.

— Vas-y Tony, je te couvre !

Tiens, tiens, qu'est-ce que ça faisait si le rayon de Vision frappait le vibranium de son bouclier ? Ce serait un truc à tester, tiens. Mais après avoir éloigné quelques doombots en jouant au frisbee ricochet : prenez-ça, saletés de boîtes de conserve ! Non, pas toi Tony.







if you need me - I'll be there.
Tony, I'm glad you're back at the compound. I don't like the idea of you rattling around a mansion by yourself. We all need family. [...] I've been on my own since I was 18. I never really fit in anywhere, even in the army. My faith's in people, I guess. Individuals.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



- #TEAMSOLO -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy :
Messages : 51 Points : 140 Célébrité : Krysten Ritter Crédit : Tony Stark (le seul, l'unique) Combat avec nous depuis : 14/06/2017

Message(#) Sujet: Re: MISSION-EVENT #1 = Attaque de New York Dim 30 Juil - 11:48

When the shit hit the fan


Mais quelle conne, mais quelle cruche ! Pourquoi j'ai fait ça ? Ça me regarde pas ! J'aurais dû foncer au taff de Trish, me planquer avec elle, et basta. Mais nan, il a fallu que j'me sente d'humeur héroïque. Oh put... il est pas passé loin, celui-là ! C'est une LAME qu'il vient de sortir de son bras, l'autre trouduc' ! Hé, oh, STOP ! Lâche-moi la grappe ! Un point faible, un point faible ... j'pense pas que le cogner à l'aveugle soit l'idée du siècle. J'aurais bien dit "Vise les couilles", mais sur un tas de ferraille ...

UN DEUXIÈME ? OH ! Ils abusent, là ! Je galérais pas déjà assez avec un, c'est ça ? Deux fois plus de robots, deux fois plus de fun ? Mais merdeeeeeeeeeeeeeee. Agrippée, soulevée, projetée. Non, pas le mur, pas le m... Okay, la vitrine, c'est pas cool non plus. J'crois que j'me suis enfoncée un bout de verre dans le fessier. AÏE. Et j'ai un peu ruiné la devanture, et la marchandise ... pauvre écran plat. J'espère que le proprio a eu le bon sens de se planquer à la cave, parce que là ... HEY, mais ils reviennent à la charge, les salauds ! DES FLINGUES ? Mais bordel, qu'est-ce que j'ai fait au bon Dieu, moi ?

Bon, le comptoir est solide, mais il va pas résister des heures non plus. Et la gueule dans la poussière, les débris et les télés cassées, ça a son charme cinq minutes, mais ça va vite me gonfler en fait ... Bon, bon, je fais quoi, maintenant ? La porte de derrière, les fenêtres ... avec le déluge de balles, j'imagine que c'est foutu, hein ? Et puis y'a un truc qui me chiffonne. Si je fous le camp, elles vont p'têt pas me suivre. P'têt qu'elles vont faire un carton dans la rue derrière ... Merde, les gens, vous pouvez pas être plus rapides à vous planquer, hein ? Et les Supers, là ? C'est les vacances ?

Bon, réfléchis, Jess', réfléchis. Ils sont humanoïdes. Pas d'yeux derrière la tête. Et surtout, les articulation raccord, visiblement. Si j'arrive à passer derrière ... Merde, j'y tenais à cette veste ... Mais j'ai besoin de quoi ... deux secondes. Pas plus. J'espère que ça va me les donner ! Pas de meilleur plan en tête. YOLO ! Oooooh, les affreux, regardez ce qui vient de jaillir en veste vers la fenêtre ! Oooooooh, oui, tirez bien dessus ! Dommage que ce soit un écran enveloppé d'une veste, connards !

Foncer, passer la vitrine explosée, passer derrière. Check. Putain, si je me rate ...

Jessica se glisse derrière les Bots et applique une torsion au bras de l'un d'eux, en sens inverse de l'articulation. Réussite : elle lui arrache le bras et s'en sert pour asséner une série de coups avec toute sa force à la gueule de ses deux assaillants, leur assénant de sérieux dommages. Échec : l'un des deux Bots ne s'est pas fait avoir par la distraction. Il lui décoche un violent coup de poing avant qu'elle n'aie pu sécuriser sa prise. Elle décolle à nouveau pour aller s'écraser un peu plus loin. Quelques côtes fêlées. AÏE.

Putain, ça ça défoule. Un bras de moins, salopard ! Et j'peux enfin cogner à pleine puissance sans craindre de me péter les os. Et une mandale pour ton pote, et une pour toi, et une pour lui, et tiens, dans tes guibolles, et dans sa gueule. Hop hop hop, pas la lame, j'ai un truc qui y résiste, cette fois ! Ah ouais, c'est tout de suite moins fun, là ! J'vais p'têt le garder en souvenir, ce bras ... Y'a moyen d'en faire des gants ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t139-jessica-jones-i-st



- #TEAM HUMAIN -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Non atteint du virus
Messages : 250 Points : 197 Célébrité : Tom Holland Crédit : avatar ©native route ; signature ©XynPapple & tumblr Combat avec nous depuis : 15/06/2017

Message(#) Sujet: Re: MISSION-EVENT #1 = Attaque de New York Dim 30 Juil - 13:03

attaque de New-York
Il n’a rien contre les scorpions, ni les animaux en général. Mais là, étrangement, il change d’avis. Ce robot peut le décapiter en trois secondes. LE DECAPITER. Est-ce vous vous rendez compte ? Max recule doucement, leeeeeentement. Pas de geste brusque. Il essaye de se fondre dans la masse. Tiens, il va imiter un lampadaire. Comme ça, le scorpion n’aura pas envie de s’en prendre à lui. Hm ? Bien sûr que c’est un génie, qu’est-ce que vous croyez ?! “HEY GAMIN ! PAR-ICI !” Max sursaute. C’est qu’il commençait à y avoir quelque chose entre le scorpion et lui. Ils étaient en train de tomber amoureux. Trois minutes de plus et ils partaient, direction Las Vegas. Il tourne quand même la tête, histoire de voir qui interrompt son idylle naissante. Un policier. Chouette. Il va l’arrêter pour racolage ou il compte le sauver ? Ah, il semblerait que ce soit la deuxième option. AH AH ! Dans ton cul, le robot. Tu boufferas pas du carpaccio de Max au dîner.

Max fonce tout droit vers le policier. Il rejoint un groupe de New-Yorkais et de touristes. Vous dire que tout le monde a l’air heureux et détendu serait complètement faux. Enfin, à moins que chialer et crier soient le signe d’un bonheur ultime. Oh tiens, y a Vision et Captain America ! Purée, ils sont beaucoup moins grands qu’à la télé… “Att...” Il essaye de prévenir les policiers qui les entourent, mais trop tard. Les agents s’affaissent, sûrement morts sur le coup. Le groupe commence (ou continue ?) à hurler dans tous les sens. Les gens s’enfuient. Max, dans tout ça ? Il se fait bousculer et il reste planté là. J’vous dis, il imite un lampadaire ! Et un lampadaire, ça ne fuit pas devant un robot-scorpion. Un lampadaire, c’est brave, courageux, fier. A moins que ça ne soit la peur qui paralyse légèrement notre Max. L’histoire ne le dira pas.

Par contre, elle dira qu’il a failli se faire embrocher par un scorpion. En même temps, cet abruti n’a pas bougé alors que le robot se rapprochait. Il a simplement retenu sa respiration. Comme si cela allait suffire à passer inaperçu. Mais finalement, c’était pas si con que ça parce que le robot ne lui a pas prêté attention. Le machin est passé à côté de lui, lui plantant sa patte dans son jean. Max, le roi du camouflage. Il donne des cours du lundi au vendredi, de 16 heures à 18 heures. Pour un million de dollars. Faut bien se faire de l’argent ! Cela dit, il rigole moins quand le scorpion fait un pas en avant. Il se retrouve brusquement tiré en avant. Il a l’impression d’être monté sur un grand huit. Pendant trois secondes. Du coup, est-ce qu’on appelle ça un minuscule huit ? Il comprend vite qu’il ne va pas pouvoir rester là. Parce que 1/ il est moyen chaud pour devenir le frère siamois d’un scorpion (ne te vexe pas, petit robot, c’est juste que vous ne vous ressemblez pas trop) 2/ il risque de crever, tué par un policier ou par un super-héros, par inadvertance. Dans tous les cas, ça sent mauvais pour sa peau. Et si je peux me permettre, je rajoute qu’il risque de finir en sous-vêtement, dans les rues de New-York parce qu’un scorpion géant lui aura déchiré son jean. Qui le croira, franchement ? Personne !

Du côté des New-Yorkais, la situation n’est pas mieux. Ils n’ont pas pu fuir très loin, menacés par les robots. Et y en a aucun qui semble partant pour l’aider. Tous des lâches ! Bon okay, il les comprend, mais il ne veut pas finir en brochette sur un barbecue ! Pour s’en sortir, il ne peut compter que sur lui-même. Let’s go ! Sors tes petits poings, Max ! Tu vas lui montrer ce dont tu es capable, alleeez. “Lâche. Moi. Espèce. De morue.” Pour un scorpion, ça doit être une insulte. L’équivalent de notre “va te faire foutre, enculé !”. Quoi ? Vous seriez heureux d’être un scorpion et confondu avec une morue, vous ? Non, hé ben voilà ! A chaque mot, il assène ses poings contre la patte du robot. La technique de ninja pour se débarrasser d’un robot un peu trop collant. Vous ne saviez pas ? Sauf qu'on l'avait pas prévenu que ça faisait mal aux poings.

[Lancer de dé : OUI → Le scorpion le repère et il tente de se débarrasser du passager clandestin (comprendre Max) en secouant sa patte dans tous les sens. Max est libéré (bon okay, il est projeté au sol, mais osef, il est liiiiibre). NON → Le scorpion le repère et il n’est pas le seul. Le pote du robot se joint à la partie, en le visant avec ses canons. Et évidemment, il tire. Après le carpaccio, c’est l’heure de transformer Max en emmental, troué de tous les côtés.

Le deuxième scorpion capte la présence de Max. Immédiatement, ses canons le mettent en joue. Le gars tire sur son pantalon pour essayer de se déplacer. Tant bien que mal, il parvient à se planquer derrière la patte du scorpion. Juste à temps pour ne pas crever, mais pas assez vite pour éviter l’une des balles. Elle transperce la chair de son épaule. “AAAAAAAAHHHH PUTAIN DE MERDE.” Bordel, ça fait mal ! Pourquoi personne ne le lui dit jamais rien ?! Il porte instinctivement sa main à sa blessure. Il sent un liquide chaud se répandre sur ses doigts. Super. Il saigne. Et son pote Tyson (ouais, il a fini par lui donner un prénom, vu la proximité qu’ils ont) commence à s’agiter. Il en a marre de son passager clandestin. Et l’autre n’arrête pas de tirer. Max va crever. Adieu, les potes !



WELCOME IN
OUR MAD WORLD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t140-m-p-welcome-to-the


Contenu sponsorisé

- -


Fiche de compétence


Message(#) Sujet: Re: MISSION-EVENT #1 = Attaque de New York

Revenir en haut Aller en bas
 
MISSION-EVENT #1 = Attaque de New York


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [EVENT] L'attaque des Démons
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» Attaque de fourmis folles/jean Erich Riche
» Le contaminant Gem contre-attaque![Grand Line, Rang B, Révolutionnaires, Massacre ou Fuite?]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: