AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur le forum ♥️
Bienvenue sur EOD N'hésitez pas à regarder les pv ou scénarios !

Nous rappelons qu'un personnage marvel apporte +15pts et un scénario +10pts !
Aidez le forum à se promouvoir !
En faisant remonter notre publicité sur bazzart et prd !

 

 
warehouse experience | Medhi & Peter





- #TEAM HUMAIN -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Non atteint du virus
Messages : 250 Points : 197 Célébrité : Tom Holland Crédit : avatar ©native route ; signature ©XynPapple & tumblr Combat avec nous depuis : 15/06/2017

Message(#) Sujet: warehouse experience | Medhi & Peter Mar 18 Juil - 15:52

warehouse experience


Sa main droite attrape la poignée. La porte de la salle de bains le suit jusqu’à s’enclencher. Il est seul. Il prend le téléphone dans sa poche, non sans une grimace. Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas un nouveau style qu’il se donne. Ce n’est pas non plus un tic. C’est juste qu’il souffre vraiment. Il est sorti la nuit dernière. Et vous savez quel temps il faisait hier soir ? Il pleuvait. Et le sol glisse quand il pleut. Ca glisse encore plus quand on marche sur une surface métallique. Chose qu’il avait oubliée. Il s’en est rappelé à ses dépens. Il a glissé et a essayé de se rattraper sur la rambarde. Sauf que ce sont ses côtes qui ont pris. Trop sympas, les os. Vraiment. Bref, on en était où ? Ah oui ! Son portable. Il cherche un contact particulier : Peter Parker. Il ouvre l’application de messages. Toi, Medhi et moi, dans une heure. A Staten Island, Mariners Harbor, au croisement de Union Avenue et de Richmond Terrace. Il appuie sur le bouton “Envoyer”. Le rendez-vous est donné. Un dimanche après-midi, Peter n’a sûrement rien d’autre à faire. Même les super-méchants respectent le jour de repos, non ? Et puis, si Peter a des trucs à faire pour la fac, il sera bien content de tout abandonner. Il hésite un instant avant de taper un second message. Et pas de cosplay.. Il esquisse un sourire. Amusé par sa propre connerie. D’un autre côté, c’est Peter qui l’a cherché. Il n’avait qu’à pas lui dire qu’il était en cosplay quand il portait le costume de Spider-Man. Max n’est qu’une victime dans cette histoire. Il pose son téléphone sur le bord du lavabo.

Lentement, il attrape le pan de son tee-shirt. Il le remonte jusqu’à dévoiler le beau hématome qui se dessine. Il grimace. Cette fois, ce n’est pas de douleur. Plutôt un “merde, ça craint vraiment”. Il se rapproche du miroir pour mieux voir. Peut-être que c’est cassé. Peut-être que c’est juste un bleu. Qu’est-ce qu’il en sait ? Ca passera. Il en est convaincu. Il le faut bien de toute manière. Il entend la porte d’entrée se refermer dans leur studio. Sa soeur qui rentre. “[colo=firebrick]Max ? Y a Medhi qui t’attend dehors.[/color]” Il baisse son tee-shirt avec une grimace. Putain. Ca fait un mal de chien. Il prend une seconde pour reprendre contenance. Ce n’est pas le moment de faire flipper sa frangine. Si elle se rend compte qu’il va mal, elle va le priver de sortie. Il sort finalement de la salle de bains. “Okay, merci. Et arrête de faire cette tête !” Il ne lui laisse pas le temps de voir qu’il a mal. Malin comme il l’est, il la lance sur un autre sujet. Surtout, il fonce tout droit vers son sac-à-dos. Il compte bien ne pas perdre de temps ici et risquer de voir son terrible secret être découvert par le Sherlock Holmes qui lui sert de soeur.

Sauf qu’au moment de prendre son sac, Emily se plante pile devant lui. Elle a l’air… outrée. Oui, c’est bien ça. Haha, elle n’a pas apprécié la pique. Pauvre chérie. Elle n’a pas eu de chance de tomber sur cette famille. Une mère ivrogne et un frère relou. “Quelle tête ?” “Mais si, tu sais bien… Celle que tu fais toujours quand tu vois Medhi.” De son index, il désigne son propre visage. Oh oh, regard assassin en approche. Attention ! Il va finir grillé sur place. Cela dit, il en a rien à foutre. Il esquisse un sourire triomphant. “OUIII ! C'est celle-là ! C’est exactement ça ! Medhi est trop vieux pour toi et en plus, tu n’as pas besoin d’un mec pour être heureuse. Arrête de croire les conneries des magazines féminins...” “T’es qu’un crétin…” Han merde, vous croyez qu’il est censé se sentir mal ? Elle aurait pu utiliser des insultes beaucoup plus pertinentes et effrayantes. Genre, gros tas de crottes de chien, couillon, glandeur, connard… Non, elle a préféré crétin. Bworf, il ne va pas chipoter. De toute manière, il continue de parler de Medhi, en faisant mine de ne pas l’entendre. “Et si tu savais ce qu’il a dans le caleçon ! Il a un troisième testicule de la taille d’une pomme. Une horreur le truc. Quand il me l’a dit, j’osais même pas le croire et…” “T’es répugnant, Max !” C'en est trop, il éclate de rire. Il profite qu’elle soit déconcentrée pour récupérer son sac et foncer vers la porte. Il quitte l’appart, hilare. Il imagine déjà la tête de sa soeur quand elle recroisera Medhi. Ca va être teeeellement drôle. Bon okay, ce sera moins drôle pour le principal concerné. Le pauvre, il n’a rien demandé. Mais sa soeur est assez intelligente pour savoir que c’est faux.

Il dévale les escaliers, toute douleur oubliée. Enfin, tout est relatif quand on sait que pour respirer, il faut utiliser ses poumons et donc avoir mal aux côtes. Il fait l’impasse parce que cette après-midi va être cool. Et pas qu’un peu ! Un entrepôt désaffecté comme terrain de jeu, des amis d’enfance en compagnons. Que demander de plus ? Il arrive en-bas de son immeuble. Il reconnaît rapidement Medhi au milieu des autres passants. “Hey ! Comment tu vas ?” Il lui adresse une claque dans le dos, avant de lui offrir son poing pour un check. Après les salutations de rigueur, les voilà qui prennent la direction de l'arrêt de bus le plus proche. Ils embarquent pour rejoindre Staten Island. “Tu ne devineras jamais qui j’ai croisé l’autre jour : Peter Parker ! Il est littéralement sorti de nulle part. D’ailleurs, je l’ai invité à notre session de sport. Tu m’en veux pas ?” C’est dur. Très dur. De ne pas dire à Medhi que leur ami, le mec qui se battait avec eux, le mec qui les saoulait avec la science, le mec qui était sage ; hé ben, ce même mec se trimballe maintenant en collant dans tout New-York. Et pas comme un drag queen ou comme un amoureux des déguisements, mais plus comme un super-héros. Cela dit, Max a promis de garder le silence. Et il ne flanchera pas. Nope, messieurs-dames. Aucun secret ne franchira ses lèvres scellées. Par contre, pour les sous-entendus, il n'a rien promis...

Ils arrivent à Staten Island. Ils prennent maintenant la direction d’un entrepôt perdu au bord de la route. L’endroit idéal pour s’adonner aux deux passions de Max : le tag et le free-running. Peter a envie de se mettre au tag. Medhi se fait des sessions d’escalade. Est-ce que Max est fier de voir ses amis, si sérieux et si sages, devenir de moins en moins sérieux et sages ? Oui, bien sûr que oui. Il aura fallu… une bonne décennie pour qu’enfin, ils réalisent la suprématie de Max, quel exemple merveilleux il est, quelle vie incroyable il mène à faire des choses illégales. Ils sont lents à la détente. Mais que voulez-vous, ils ne peuvent pas connaître le nombre de décimales de Pi et reconnaître les vrais modèles de leur vie dès qu’ils en voient un ! Ils arrivent devant l’entrepôt. Max l’a repéré il y a quelques jours déjà. C’est le seul qui est encore laissé à l’abandon, sans personne qui y squatte, sans trafic chelou. Un entrepôt désert comme il les aime. Il est bien décidé à faire de cet endroit leur Q.G., leur point de rendez-vous, leur cachette secrète ou tout ce que vous voulez. L’endroit est juste parfait. On peut décorer les murs avec de la bombe, on peut skater, on peut escalader, on peut regarder les étoiles sur le toit… on peut même y tisser de belles et magnifiques toiles. Ce lieu, c’est le paradis !

Avant de rentrer, il faut attendre Peter. C’est l’occasion pour Max d’avouer son méfait. Quoi ? Il est tout gentil ! Si il ne prévient pas Medhi, il risque de s’en vouloir éternellement. Bon, okay, clairement pas. Mais c’est son pote. Medhi a le droit de savoir. Ou vaut mieux pas. Il ne sait pas. Il hésite. Il se lance quand même. Parce que faut bien faire la conversation en attendant Peter, vous comprenez. “Si jamais Emily te demande si t’as trois couilles, ne fais pas attention à elle. Elle est en pleine puberté, elle se cherche, elle découvre la sexualité, tout ça. C’est pas beau à voir. Bref, elle commence à baver sur les mecs, mais ne t’inquiètes pas.” D’un geste, il tente de minimiser l’importance de la chose. Après tout, ce n’est que trois fois rien. Foutre la honte à sa soeur ? Plus qu’un plaisir, un devoir. Foutre la honte à un de ses amis ? Un passe-temps de tous les jours. Allez, ça reste dans la famille. Ca ne fait pas de mal. Ce n’est pas comme si il l’avait dit sur Facebook, voyons ! Faut relativiser. Certes, il mérite une baffe. Sauf qu’il n’en aura pas parce qu’il est adorable. Regardez sa petite bouille. Un adorable petit chaton innocent. Comment peut-on frapper ce visage adorable, hein ?

Oooh, mais qui voilà ! Peter Parker ! Toujours prêt à sauver les fesses de ses amis en danger. Est-ce que Medhi pouvait être un danger ? Bien sûr ! Avec le cerveau et les muscles qu’il a (et son troisième testicule), il pourrait très bien devenir très méchant. Très très très méchant. “HEEEEEEY PETER ! J’étais pas sûr que tu arriverais à trouver, c’est un peu paumé, ici.” Oui, quoi ? Bien sûr qu’il a attendu le dernier moment pour avouer sa conversation. Bien sûr qu’il a veillé à ce que Peter débarque juste pile poil au moment. Une diversion, les amis, une diversion ! Il est malin, le petit.

Il fait signe aux deux amis de le suivre sur le côté du bâtiment, où les bureaux étaient probablement installés. Aujourd’hui, il ne reste à l'intérieur que des poussières, des feuilles éparses et des rangements. Une fenêtre est cassée. Leur porte d’entrée. Il jette un coup d’oeil aux alentours afin de s’assurer que personne ne les observe. La voie est libre. Il passe le premier, en faisant attention de ne pas s’embrocher sur un bout de verre. Ce serait con de couper une de ses artères et de se vider son sang ici. Quoiqu’avec deux mecs comme Peter et Medhi, il ne risque pas grand-chose. Il se retourne pour les inviter à passer. “Dites, vous avez fait vos vaccins, hein ?” C’est dangereux de visiter des lieux abandonnés. On peut choper le tétanos ou une saleté dans le genre. Et il est hors de question qu’il soit responsable d’une maladie de ces deux génies. Il serait obligé de jouer l’infirmier toute la journée, alors qu’il a un emploi overbooké. Vous en doutez ? C’est vexant ! Une fois assurés que ses amis ne risqueront rien, il les laisse passer par la fenêtre. Il les conduit ensuite à travers les bureaux jusqu’au coeur de l’entrepôt. Des mètres carrés vides dans lequel les voix résonnent et se répercutent. Il se défait de son sac-à-dos pour l’ouvrir. Il pose toutes les affaires par terre. “J’ai ramené des bières, mais uniquement pour ceux qui n’escaladent pas...” Il n’est pas conseillé de boire et de prendre de la hauteur. Pas DU TOUT conseillé. A moins de vouloir s’exploser la face contre le sol. Alors là, c’est la meilleure manière d’y arriver. Il lève les sourcils en direction de Medhi. Pas touche aux bouteilles, mon petit gars. L’avertissement est clair. “... et des bombes de peinture pour les graffeurs en devenir.” Cette fois, il se tourne vers Peter. C'est lui ou il a l'impression d'être le baby-sitteur de ces deux gars et qu'il vient de leur trouver des activités à faire ? Mouais, étrange sensation. Surtout quand on sait qu'il est le moins sage des trois.

Il prend quelques secondes pour observer la scène. Ils se sont connus quand ils n'étaient que des gamins. Ils ont grandi et mûri ensemble. Max s'est éloigné un peu, mais maintenant, leur groupe est reformé. Préparez-vous, c'est le moment sentimental du jour ! “Je suis content de vous voir, les gars. Regardez-nous, on a bien grandi !” Attention l'univers, ça va chauffer pour toi. Les Totally Spies sont de retour et autant te dire que tu vas souffrir ! Oui, exactement, c'est une déclaration de guerre ! Non, attendez, remballez les armes. Je plaisantais !




(c) AMIANTE


WELCOME IN
OUR MAD WORLD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t140-m-p-welcome-to-the



- #TEAM PROFESSOR X -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Atteint du virus : phase 1
Messages : 206 Points : 210 Célébrité : Andrew Garfield Double-compte : Joshua Foley & Isaiah Walker
Crédit : Schizophrenic (vava) & Maxwell (signa) Combat avec nous depuis : 19/05/2017

Message(#) Sujet: Re: warehouse experience | Medhi & Peter Dim 23 Juil - 15:40



---- warehouse experience
Rah, foutu sonnerie ! J'ouvre les yeux et les referme aussitot, la lumière me brûle. Je tente de les rouvrir doucement avant de me relever dans mon lit. Rah, foutu mal de crâne. J'ai dû me lever trop vite sans doute. J'en aurais presque la nausée. Ah oui, portable. Il est où ? Je tâtonne au hasard autour de moi et je finis par toucher quelque chose qui ressemble à mon téléphone. Je le mets face à mon visage et ouvre le message. Max ? Max ! Bien sûr ! J'avais dit qu'il fallait qu'on se revoit. Il était prêt pour décorer la tour Stark ? Ah non, ce n'était pas l'endroit. Il valait peut-être mieux commencer petit. J'étirais un sourire en voyant la fin de son message. Eh ouais, il savait maintenant et il s'en amusait, j'aurais dû m'y attendre. Eh attendez. Medhi ? Medhi sera de la partie aussi ? Comme avant, le trio réuni ? Ouais mais... Max risque pas de tout balancer ? Oh putain, il va faire des conneries, je le sens ! Cette pensée me réveille automatiquement et je me lève de mon lit pour m'habiller rapidement. Il fallait vite que je les rejoigne avec que Max ne lâche une boulette dont il a le secret. Bon, il y avait aussi une part d'excitation dans tout ça c'est vrai. Retrouver Max et Medhi comme avant, quoi de mieux pour commencer sa journée ? Commencer sa journée ? Merde, il est déjà si tard ?! Peter, ressaisis-toi un peu, c'est pas le moment de dormir toute la journée ! Je remplis mon sac de deux trois affaires, on est jamais trop prudent, avant de descendre en trombes dans les escaliers. “ Tu sors Peter ? ” Je fais une bise sur la joue de ma tante. “ Tu te souviens de Max ? Et Medhi ? Je vais les retrouver ! ” Elle étire un sourire, heureuse pour moi avant de froncer les sourcils et de poser sa main sur mon front. “ Est-ce que tu vas bien ? Tu dors beaucoup ces derniers temps. ” Je hoche de la tête avant de quitter la maison, la saluant de la main. Bon, alors. Bus ou toiles ? Quelle question voyons !

Ok, j'avais oublié à quel point c'est long le bus. Pourquoi est-ce que je n'avais pas le droit à ma voiture en rejoignant les Avengers ? C'était pas dans le contrat ? Avec toutes celles que possèdent Monsieur Stark, il pourrait bien en prêter quand on en a besoin. Ah ! Staten Island ! Enfin ! Je descends à l'arrête le plus proche du point de rendez-vous et court pour ne pas arriver trop en retard. Ils sont là, je les vois ! Dire qu'il y a quelques années, ils étaient petits et mignons. Maintenant... Je m'arrêtais près d'eux, mimant d'être essoufflé pour Medhi. “ Tu sais pourtant qu'il ne faut pas me sous-estimer ! ” Tiens Medhi n'a pas l'air bien. Ou pas content, je ne saurais pas dire. Je lui sourit avant de les dévisager tous les deux et de poser mes mains sur leurs épaules. “ Les gars, ça me fait plaisir de vous revoir après tout ce temps ! Enfin surtout toi Max, même si on s'est vus y a pas longtemps... Bref, le trio est de nouveau réuni, pour le meilleur et pour le pire ! ” Ils étaient mon humanité, la vie normale que j'aimais par-dessus tout. Ils étaient mes amis. Il suit son ami avec Medhi et comprend que Max leur a prévu une sortie mouvementée et sans doute complètement illégale. Max, un super héros comme moi ne peut pas tomber malade à cause d'un simple bout de verre. Ahlala, ça a des avantages parfois d'avoir été mordu par une araignée. Alors que je passe la fenêtre, mon mal de crâne revient et je tombe la tête la première contre le sol. Prends ça Peter, ça s'appelle le karma... Je me relève, rassurant mes amis avec un sourire avant de continuer à suivre Max.

Max nous a clairement prévu un programme pour chacun et je me retiens de rire. C'est sa façon à lui de nous prouver qu'il tient à nous, qu'on compte. “ J'suis le plus chanceux alors, j'ai le droit à la bière et aux bombes de peinture ! ” Hors de question que j'escalade devant Medhi. Je ne veux pas attirer les soupçons et parfois, mon spider-sens est plus fort que ma volonté à cacher mon identité. N'est-ce pas Max, tu t'en souviens j'espère ?! J'étire un sourire nostalgique alors qu'à son tour, il se fait plus sentimental. Eh ouais, les Totally Spies se sont retrouvées et les autres n'ont qu'à bien se tenir. Bon, aujourd'hui c'est lâché prise total. Je m'avance vers lui et j'attrape une bouteille de bière avant de retirer la capsule avec mes dents. Je bois quelques gorgées, l'alcool ne me fait rien de toute façon, et je m'attends aux regards stupéfaits de mes amis. “ On a grandis et Peter Parker à bien changé depuis l'époque, je peux vous l'assurer. ” Un petit regard sous-entendu à Max qui lui en sait bien plus que Medhi. J'attrape ensuite une bombe de peinture avant de m'avancer vers un mur, réfléchissant à ce que je pourrais dessiner pour commencer. Et si je suivais l'exemple de Max ? Un truc pour lutter contre les anti-mutants ? Pourquoi pas un X pour les X-Men ? Nan, trop simple, je veux plus. Oh non, je sais ! Si je dessinais Deadpool ! Et je lui dirais de venir voir, il sera impressionné par mes talents. Mouahahah je suis diabolique ! J'appuie sur la bombe et je commence à dessiner. Au bout d'un court moment, mon Deadpool ressemble plutôt à une saucisse grillée à l'agonie. Rien à voir. Je me tourne vers Max, un sourire innocent sur le visage. “ Je crois que j'ai besoin d'aide... Et de cours aussi. ” Je tends la bombe vers Medhi. “ Essaye toi, doué comme t'es, j'suis sûr que tu vas y arriver du premier coup ! Et si tu peux réparer ma bourde au passage, ça sera ça de gagné.




SpiderMan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t70-look-out-here-comes
 
warehouse experience | Medhi & Peter


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il y a une vie après Peter Jackson.
» Peter Hallward: Entrevue avec JBA (juillet 2006)
» Peter Retep
» Peter Lentz [Validée]
» Nouveauté possible grâce à Peter Jackson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: