AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur le forum ♥️
Bienvenue sur EOD N'hésitez pas à regarder les pv ou scénarios !

Nous rappelons qu'un personnage marvel apporte +15pts et un scénario +10pts !
Aidez le forum à se promouvoir !
En faisant remonter notre publicité sur bazzart et prd !

 

 
Bacon & coffee (miasteve)





- #TEAM PROFESSOR X -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Atteint du virus : phase 1
Messages : 117 Points : 210 Célébrité : Chris Evans Double-compte : Angus O'Sullivan
Crédit : Ava : Buckaroo / sign : Magneion Combat avec nous depuis : 09/06/2017

Message(#) Sujet: Bacon & coffee (miasteve) Lun 17 Juil - 12:07

Bacon & Coffee

Brooklyn était calme en cette matinée. Ce n’était pas le genre de Steve de faire la grasse mat’, surtout quand il avait donné rendez-vous au café du coin avec une de ses connaissances. Mia était une jeune femme qu’il appréciait de par la façon un peu étrange dont ils s’étaient rencontrés. D’aucuns diraient qu’ils étaient faits l’un pour l’autre, Steve étant capable de supporter d’être près d’elle alors qu’elle filait des coups de jus à tout le monde. Ce serait peut-être un peu extrapoler, peut-être. S’il était de mauvaise foi, il invoquerait la différence d’âge : il était bien trop vieux pour quelqu’un comme elle. Trop sérieux. Trop important, aussi.

Avoir été si longtemps un symbole, un drapeau vivant, une allégorie de la liberté qu’on en avait presque oublié qu’en dessous de tout cela, il restait un être humain. Alors non, il n’était pas digne de brandir Mjöllnir, mais ça ne prouvait qu’une chose : qu’il n’était heureusement pas parfait. Et loin de l’être, il se traînait le virus Legacy désormais. Il allait bientôt retourner à la case normalité, pour vite passer à la postériorité. Comme des milliers d’autres.

Enfin ça, c’était s’ils ne réussissaient pas à arracher le remède du virus à Magneto, ou si les docteurs Banner, Strange ou McCoy n’arrivaient à rien de leur côté, ce que Steve ne souhaitait pas, bien sûr. Au-delà de son propre petit problème, il y avait des milliers de mutants et d’autres humains modifiés qui succombaient à Legacy pendant qu’un sale égoïste gardait la solution pour ses fidèles. Qui sait d’où venait ce virus, et si Magneto ne l’avait pas mis au point dans son propre intérêt. Ce ne serait pas étonnant.

Steve arriva à l’endroit du rendez-vous un peu en avance : casquette vissée sur la tête et lunettes sur le nez, il entra dans le diner et se laissa envoûter par l’odeur du bacon et du café. Mia n’était pas encore arrivée, apparemment, et il prit place dans un des carrés à l’ancienne, façon années 50. Une légère nostalgie lui serra le cœur, avant qu’il ne se détende en commandant son petit-déjeuner.






if you need me - I'll be there.
Tony, I'm glad you're back at the compound. I don't like the idea of you rattling around a mansion by yourself. We all need family. [...] I've been on my own since I was 18. I never really fit in anywhere, even in the army. My faith's in people, I guess. Individuals.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



- #TEAMSOLO -
avatar


Fiche de compétence

Messages : 62 Points : 98 Célébrité : Danielle Campbell Combat avec nous depuis : 18/06/2017

Message(#) Sujet: Re: Bacon & coffee (miasteve) Ven 21 Juil - 19:12

Bacon & Coffee

En cette matinée, Mia s’était réveillée dans un calme apaisant. Brooklyn semblait endormi ce matin, tout était calme. Sa mère était déjà partie au travail, donc elle était seule dans cet appartement, comme toujours. Elle n’en voulait pas à sa mère, elle faisait ce qu’elle pouvait pour subvenir à ses besoins. Mia se détestait pour ça, elle aurait déjà dû partir à son université, trouver un travail. Elle aurait dû partir du cocon familial mais elle était là, à cause de cet enlèvement. Elle était encore dans cet appartement où les tensions régnaient en permanence. Heureusement que ce matin, elle partait pour prendre un petit-déjeuner avec Captain America. Jamais, elle n’aurait cru être un ami avec un trentenaire et surtout ce trentenaire qui ne l’était pas vraiment, d’ailleurs. Ils étaient à l’opposé mais pourtant Mia se sentait bien avec lui. Il n’avait pas peur d’elle, il se fichait de son pouvoir et des coups de jus qu’elle pouvait lui donner si un contact se faisait. Elle les limitait, Mia ne voulait pas blesser Captain ou pire le tuer en lui donnant une grosse électrocution avec un contact. Cela lui manquait de pouvoir toucher quelqu’un, de faire un câlin ou un bisous à une personne. A la base, Mia n’était pas une personne très tactile mais elle avait adoré saluer ses amis en leur faisant un câlin ou un bisous. Elle aimait faire un bisous à Max ou un câlin et elle aurait aimé lui en faire un mais elle ne pouvait pas. Elle n’aurait jamais cru cela possible mais la chaleur humaine lui manquait. Alors, elle n’avait pas résisté au sourire éclatant du grand Steve Rogers.

Elle n’aurait jamais cru s’entendre avec lui, après tout, elle était plutôt une hackeuse, une scientifique mais Captain était un artiste, et elle savait plutôt bien dessiner malgré tout. Bon, elle n’était pas un Léonard De Vinci, mais elle avait passé sa vie à galérer et à dessiner en cours, alors elle savait à peu près manier son crayon de papier. Elle alla prendre une douche, se coiffer, et se brosser les dents avant de s’habiller d’une robe blanche et des ballerines de la même couleur. Elle laissa ses cheveux bruns tomber sur ses épaules. Elle était fin prête à partir, refermant derrière elle avant de se tourner vers la roue où tout semblait endormi. Une respiration et une seconde plus tard, une vive douleur se fit sentir dans ses bras. Elle avait l’impression d’avoir du verre brisé dans ses veines tant que cela était douloureux. Elle pouvait y aller après tout, elle a déjà été dans le Queen’s, elle pouvait aller à deux blocs d’ici toute seule non ? S’avançant prudemment tout en maintenant son bras le plus douloureux contre son ventre. Elle ressentait chaque pulsions électrique venant des logis, quelqu’un regardait la télévision, elle le ressentait. Elle sentait même l’électromagnétisme partout autour d’elle. A ce moment, elle regrettait de ne pas vivre en campagne, loin de tout mais un problème aurait persisté. Elle serait seule, encore et Mia détestait la solitude.

Elle arriva devant le café et eut un sourire malgré la douleur. Steve restait attaché à son temps malgré tout. Elle se demandait comment Brooklyn était durant les années 40, quelles étaient les véritables mœurs. Après tout, les gens avaient toujours des idées bien préconçues sur tout. Il devait bien avoir des préjugés sur les années 40. Elle n’avait jamais pu demander à ses grands-parents comment c’était auparavant. Elle ne les a jamais connus d’ailleurs. Steve pouvait lui raconter tout ça, en plus, il s’était très bien adapté au monde d’aujourd’hui. Elle rentra dans le café qui avait comme thématique , les années 50. Elle se demandait si c’était vraiment comme ça ou que c’était les clichés que les gens d’aujourd’hui donnaient. Le sol en forme de damier était propre. La télé était allumée, ravivant la douleur dans ses veines. Lançant un regard aux alentours, cherchant Steve du regard. Elle vit un homme avec une casquette dans un carré. S’avançant pour mieux regarder, elle découvrit peu à peu les traits fins de Steve. Elle a voulu lui toucher l’épaule avant de se raviser. Elle s’en voudrait à mort si elle lui déclenchait une crise cardiaque. Mia vint tout simplement s’asseoir en face de lui avec un sourire éblouissant, ignorant la douleur dans ses bras en sentant les pulsions électromagnétiques de Steve.

-Salut Steve, déclara-t-elle joyeusement avec un sourire enjoué. Alors on se cache ? T'as peur de te faire attaquer par du bacon ?
Demanda-t-elle d’une manière enjouée.

Elle avait retrouvé un peu plus de son enjouement naturel à ses côtés. Elle semblait même oublier la douleur dans ses veines.








Are you insane like me? Been in pain like me?And all the people say. "You can't wake up, this is not a dream. You're part of a machine, you are not a human being. With your face all made up, living on a screen. Low on self esteem, so you run on gasoline". I think there's a flaw in my code. These voices won't leave me alone. Well, my heart is gold and my hands are cold
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



- #TEAM PROFESSOR X -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Atteint du virus : phase 1
Messages : 117 Points : 210 Célébrité : Chris Evans Double-compte : Angus O'Sullivan
Crédit : Ava : Buckaroo / sign : Magneion Combat avec nous depuis : 09/06/2017

Message(#) Sujet: Re: Bacon & coffee (miasteve) Ven 21 Juil - 22:57

Bacon & Coffee



Ils n'étaient pas vraiment assortis, Mia et Steve. Elle semblait bien trop jeune pour traîner avec un vieux comme lui, et encore, c'était sans prendre en compte le fait que la glace l'avait fort bien conservé. C'était une paire d'amis un peu étrange, qui avaient pourtant l'habitude de se retrouver dans ce genre d'endroits. Le petit-déjeuner ici était bon, personne ne venait l'emmerder et c'était tout ce dont Steve avait besoin. Sa commande arriva en même temps que la jeune femme, qui lui sourit chaleureusement. Elle lui lança aussi une boutade, à laquelle Steve rit doucement.

— Ah je savais que j'aurais dû prendre mon bouclier, ce bacon est bien trop menaçant pour moi...!

Steve n'était pas doué pour les plaisanteries, il avait toujours l'impression qu'elles tombaient à plat, qu'elles étaient à côté de la plaque, mais Mia ne lui donnait pas cette impression. Avec elle, il se sentait plus jeune, un peu plus 'dans le coup', bien que cette expression ne le soit plus du tout. On avait vite fait de patauger dans les anachronismes, les archaïsmes et plein d'autres mots compliqués quand on avait passé 65 ans dans la glace. Encore heureux qu'il soit capable de s'adapter rapidement... À commencer par Brooklyn, son quartier qui avait été métamorphosé pendant son absence. New-York n'avait plus rien à voir avec son homologue de l'époque. Tout avait si vite changé, et en bien, globalement. Les gens avaient tendance à voir le mal partout et à se rassurer dans la nostalgie, mais pour Steve qui avait connu les années 40, il savait qu'il n'y avait que les fringues qui en valaient la peine.

— Alors, comment tu vas ?

Il valait mieux pour lui qu'il se sorte du passé : il comprenait bien celles et ceux qui se réfugient dans leur idéalisation de l'Histoire parce qu'il avait lui aussi cette tendance. Il savait juste se faire des piqûres de rappel lui-même. Autant s'intéresser à la jeune femme qui l'avait rejoint, prendre les nouvelles du monde, et peut-être sortir son crayon et son carnet à dessins.

— Quoi de neuf par ici ?

On avait vite fait de se couper du monde quand on habitait dans une Tour et Steve ne voulait pas devenir une de ces princesses si au-dessus de tout qu'elle en oubliait les petites gens. Être un symbole ne l'empêcherait jamais d'être avant tout un gamin de Brooklyn.







if you need me - I'll be there.
Tony, I'm glad you're back at the compound. I don't like the idea of you rattling around a mansion by yourself. We all need family. [...] I've been on my own since I was 18. I never really fit in anywhere, even in the army. My faith's in people, I guess. Individuals.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



- #TEAMSOLO -
avatar


Fiche de compétence

Messages : 62 Points : 98 Célébrité : Danielle Campbell Combat avec nous depuis : 18/06/2017

Message(#) Sujet: Re: Bacon & coffee (miasteve) Sam 5 Aoû - 23:30

Bacon & Coffee

Mia faisait tâche dans ce décor des années 50. Elle se demandait comment elle aurait été dans ces années-là. Aurait-elle été une chipie ? Une fille sage ? Elle ne le savait pas vraiment. Elle regardait les photos accrochés aux murs, des jeunes filles vêtues d'une belle robe et les cheveux attachés dans une queue haute. Les hommes quant à eux étaient habillés de cuir. C'était marrant de voir le monde évoluer, ainsi que les moeurs. Elle se demandait comment Steve avait fait pour surmonter tout cela. Après tout, il avait grandi dans un pays où les dames avaient le droit de rien faire, d'être indépendante. Il avaient grandi dans une Amérique aux moeurs plutôt strictes.

Elle eut un rire mélodieux en entendre Captain lui répondre ainsi. Il avait de l'humour malgré ce que les gens pouvaient penser. Elle n'aurait jamais pensé pouvoir rire d'une blague de Captain America. Avant de le connaître, Mia avait pensé qu'il était un homme stricte et acariâtre mais en le connaissant, elle avait fini par apprécier son humour. Mia était contente de connaître un tel homme, une telle légende vivante et d'en être son amie. Elle n'a jamais pensé pouvoir être l'amie de Captain America. Il était tellement différent d'elle mais à la fois si semblable. Ils avaient l'air mal assortis de l'extérieur mais au fond, ils se ressemblaient quelque peu.

Elle espérait apporter un peu de paix dans sa vie de combat. Steve se battait pour eux, risquait sa vie pour la leur. Il faisait obstacle à des ennemis pour que les autres continuent à vivre une vie normale. Pourrait-elle faire cela un jour ? Mettre à profit son pouvoir pour sauver des gens ? Risquer sa vie pour celle des autres ?

- Je pensais que Captain America avait peur de rien, ais-je trouvé la kryptonite de notre super soldat ? S'enjoua-t-elle avec un sourire éclatant.

Il se passait un petit moment avant de passer sa commande à la serveuse qui se trouvait non loin. Un cinnamon roll et un chocolat chaud à la cannelle. Le café était bien trop amer et l'excitait beaucoup trop. Plus elle était calme, moins elle avait mal.

-Je vais bien et toi ? Répondit-elle en le regardant.

Elle savait qu'il devait avoir beaucoup de secrets à garder mais Mia était une personne qui savait garder des secrets, qui respectait la vie privée des gens. Jamais, elle insisterait pour cela. Steve bougeait beaucoup ou restait dans la tour Stark, il venait rarement ici.

- Oh trop rien, tu sais ici, il y a que des disputes entre voisins, des vols. Et toi , quoi de neuf? Tout se passe bien dans la tour de Stark ? Vous arrivez à vous entendre ? Demanda-t-elle.

Il était marrant de voir les deux hommes s'entendre. Ils avaient un tempérament différent. Totalement différent.  Le serveur vint poser sa commande devant elle. Mia but une gorgée de son chocolat chaud à la cannelle en le regardant avec un petit sourire. La jeune fille était contente d'être ici avec son ami. Cela lui donnait une once de normalité dans sa vie de solitude.

 




Are you insane like me? Been in pain like me?And all the people say. "You can't wake up, this is not a dream. You're part of a machine, you are not a human being. With your face all made up, living on a screen. Low on self esteem, so you run on gasoline". I think there's a flaw in my code. These voices won't leave me alone. Well, my heart is gold and my hands are cold
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



- #TEAM PROFESSOR X -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Atteint du virus : phase 1
Messages : 117 Points : 210 Célébrité : Chris Evans Double-compte : Angus O'Sullivan
Crédit : Ava : Buckaroo / sign : Magneion Combat avec nous depuis : 09/06/2017

Message(#) Sujet: Re: Bacon & coffee (miasteve) Jeu 10 Aoû - 14:26

Bacon & Coffee



L'atmosphère était détendue, chose inhabituelle pour un supersoldat bien trop sérieux et habitué aux champs de bataille. Ces derniers temps étaient relativement calmes, mais Steve savait que ce n'était que la grande inspiration avant la plongée dans le chaos. L'enlèvement du Pr X, le virus Legacy... Tout cela allait finir par réellement leur exploser à la figure. Ça l'avait peut-être déjà fait, à leur insu. Une guerre sourde, vicieuse, furtive. Les petits moments de détente comme celui qu'il partageait avec Mia n'en étaient que plus importants pour Steve.

Il avait fait une blague qui avait faire rire la jeune femme, ce qui était assez rare pour être noté. Captain America n'était pas réputé pour son sens de l'humour dévastateur, bien au contraire : ça faisait du bien de voir qu'il restait, malgré tout, quelqu'un d'ordinaire.

— Seul quelqu'un de totalement fou n'aurait peur de rien... Le bacon est particulièrement effrayant, je dois dire.

Hop, une petite blagounette en plus, juste après un truc bien trop sérieux pour la situation. Steve sourit doucement et commanda son petit déjeuner, attendant que la jeune femme fasse de même. Oh, une fan de cannelle, intéressant. Il nota ça dans un coin de sa tête, sans trop savoir pourquoi.

— Oh, moi je vais toujours bien !

Un beau mensonge, mais il ne pouvait pas balancer comme ça à tout va qu'il n'allait pas si bien que ça et bientôt, son sérum ne lui serait plus d'aucune utilité. Il garda son sourire, qui finit par s'élargir quand Mia lui posa des questions sur la vie quotidienne dans la Tour Stark. Ah, si elle savait...

— Il faut un temps d'adaptation, comme pour tout le monde. Surtout pour moi, en fait, mais je pense qu'on a atteint un équilibre. J'ai beaucoup de respect pour les autres Avengers, même si on n'est pas toujours du même avis. Ce serait inquiétant si c'était le cas, d'ailleurs. Non ?

En repensant à Tony, Steve laissa un nouveau sourire éclairer son visage. Oui, depuis les années 40, les choses avaient bien changé, et pas forcément en mal.







if you need me - I'll be there.
Tony, I'm glad you're back at the compound. I don't like the idea of you rattling around a mansion by yourself. We all need family. [...] I've been on my own since I was 18. I never really fit in anywhere, even in the army. My faith's in people, I guess. Individuals.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

- -


Fiche de compétence


Message(#) Sujet: Re: Bacon & coffee (miasteve)

Revenir en haut Aller en bas
 
Bacon & coffee (miasteve)


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: