AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur le forum ♥️
Bienvenue sur EOD N'hésitez pas à regarder les pv ou scénarios !

Nous rappelons qu'un personnage marvel apporte +15pts et un scénario +10pts !
Aidez le forum à se promouvoir !
En faisant remonter notre publicité sur bazzart et prd !

 

 
like in the good old days (joshuank)


Eve of Destruction :: 

 :: 

See all

 :: 

Rps




- #TEAM MAGNETO -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Non atteint du virus
Messages : 113 Points : 89 Célébrité : Luke Mitchell Double-compte : Peter Parker
Crédit : Cristalline (vava) & Claptons (signa) Combat avec nous depuis : 22/05/2017

Message(#) Sujet: like in the good old days (joshuank) Mer 5 Juil - 21:56



---- like in the good old days
Quitter Genosha n'était normalement pas si difficile. Enfin, pas pour les réquisitionneurs, pour les autres c'était une autre histoire. J'avais eu peur pourtant que Magneto ne me laisse pas sortir si facilement. Mon pouvoir de guérison, tout comme celui de mort, était utile, je le savais plus que quiconque. Autrement dit, s'il m'arrivait quelque chose, il perdait ça. Mais personne n'était irremplaçable aux yeux d'Erik hormis bien sûr son ami de toujours, le professeur Charles. La personne avec le plus de cœur que je connaisse. L'homme le plus sage que j'ai rencontré. Il était unique, c'est vrai. Enfin, le fait que je sois finalement remplaçable m'arrangeait étant donné que je pouvais sortir moi aussi. Et j'avais besoin de sortir. Je n'approuvais pas le traitement des humains ici, je n'aimais pas l'atmosphère qu'il régnait dans cette ville constamment surveillée, mais ce n'est pas ça qui me gênait. S'il fallait que je sorte, c'était pour m'échapper de moi-même. De mon pouvoir. Ce pouvoir était une bénédiction. Je pouvais guérir d'un simple toucher, je pouvais soigner des dégâts qu'on pourrait croire inguérissable. C'était merveilleux. Mais ce pouvoir était aussi une malédiction. Je pouvais aussi tuer d'un simple toucher, je pouvais développer une tumeur dans le corps de quelqu'un et le laisser mourir à petit feu. C'était affreux. Affreux et pourtant tellement bon. Je m'en voulais, mais quand je tuais d'un simple contact, je me sentais puissant, je me sentais fort. C'était une sensation agréable que je regrettais aussitôt après. Cet événement, je l'ai vécu il y a peu et je sais que malgré l'entraînement de Magnéto, je ne contrôle toujours pas mes pouvoirs. Je n'arrive toujours pas à trouver un équilibre.

Magnéto ne pouvait pas m'aider, pas complètement. Il ne pouvait pas m'apporter un équilibre parce que, même avec le respect que je lui dois, il n'est pas lui-même équilibré. Il me fallait quelqu'un pour pencher la balance de l'autre côté. Il y avait une personne qui m'avait déjà aidé auparavant. Qui avait l'intelligence d'analyser mes capacités, qui avait une gentillesse à toute épreuve. Un homme qui aujourd'hui pouvait m'aider. Peut-être. C'était un ennemi dans cette guerre, mais un ami du passé. Accepterait-il ? Comment le contacter sans que Magnéto ne soit au courant ? Je ne pouvais pas passer par les X-Men, je devais trouver un autre moyen. Un moyen que seul lui et moi pourrions découvrir. Et j'avais eu une idée. Un souvenir de nos rencontres passées que lui seul connaissait. Un moyen pour l'amener à moi sans personne d'autre au courant. Il comprendrait, il était assez intelligent pour ça. Alors j'étais allé jusque dans New York, l'endroit le plus neutre, sur ce terrain vide de toute âme et de tout bâtiment. C'était parfait.

J'attendais un moment. Je n'avais pas revêtu mon uniforme de réquisitionneur, le but n'était pas de me montrer. J'étais habillé simplement et ça, j'espérais que Magneto ne le découvrirait pas. Cette rencontre me mettait en danger, mais j'en avais bien trop besoin. Au loin, j'apercevais une silhouette. Pas massive et poilue comme je m'y étais attendu, mais plus fine. Et plus il avançait, et plus j'étais surpris. Où était passé la bête aux poils bleus ? Où était le mutant ? Je ne voyais qu'un jeune homme d'à peu près mon âge, ni bleu, ni poils. Le virus. C'était forcément ça. Parce que c'était lui, c'était Hank Mccoy. Ses yeux ne pouvaient le trahir. Il avait compris. Il avait compris ce que signifiait le colis qui lui avait été destiné. Ce n'était rien d'autre qu'un dessin du yin yang et une adresse. Le Yin Yang, c'était ce qui me symbolisait d'après lui, il me l'avait dit autrefois. Le bon a besoin d'un peu de mauvais, le mauvais a besoin d'un peu de bon. Aujourd'hui, il me manquait du bon. “ Professeur, ça faisait longtemps... ” Il n'avait pas été professeur en mon temps, mais pour moi si. Je m'avançais vers lui, pour lui faire face, un sourire nostalgique sur les lèvres. “ J'ai besoin de vous, de votre aide... Comme autrefois. J'ai besoin d'équilibre. ” Je retirais mon t-shirt pour me mettre torse nu et ma peau se changea pour devenir dorée. C'était lorsque j'utilisais mes pouvoirs de soin. “ J'ai rejoint Genosha il y a deux ans de ça. Vous le savez peut-être. Magneto m'a entraîné personnellement alors. Mais... ” Ma peau devint soudainement noir. C'était lorsque j'utilisais mes pouvoirs de mort. “ Récemment, lors d'une mission, j'ai tué sans vraiment le vouloir. Ça a été plus fort que moi, j'ai perdu le contrôle. ” Ma peau redevint normal et mon regard se fit presque suppliant. “ C'est osé de vous le demander alors que nous sommes en guerre, que nous sommes ennemis, mais j'ai besoin de votre aide professeur. S'il vous plait...





 
Life & Death
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t137-black-or-white-eli



- #TEAM PROFESSOR X -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Non atteint du virus
Messages : 124 Points : 153 Célébrité : Nicholas Hoult Double-compte : Frank Castle
Crédit : Avatar : shiya / Signature : blat'phanie / gif : tumblr Combat avec nous depuis : 05/06/2017

Message(#) Sujet: Re: like in the good old days (joshuank) Jeu 6 Juil - 0:49


Perdre un mutant me déchire toujours autant le cœur. Que se soit la mort qui le prend ou Magnéto. Beaucoup d'anciens élèves sont allés de son côté. Je peux comprendre, d'un côté, Erik a toujours été quelqu'un d'actif, toujours à agir. Mais sans jamais penser aux conséquences, toujours à foncer dans le mur. Il doit être bélier. Ou taureau. Tout ça pour dire qu'à cause de la guerre, de cette guerre, je perds des élèves, parfois des amis. Des personnes qui ont besoin de moi. Mais ça serait égoïste de leur demander de rester juste pour moi, sachant que ça ne suffirait pas à les faire rester. Sur la balance, je ne pèse rien du tout. Alors, tout ce que je peux faire, c'est les regarder partir et regretter de ne pas pouvoir faire plus.

C'est en regardant le dessin devant moi que je me met à penser à tout ça, à tout ce que je vis, n'étant qu'un simple spectateur de ma vie, parce que je suis faible. Ce dessin du Yin et du Yang, ça ne peut que être lui. Cette dualité entre le bien et le mal, je l'ai vu en lui depuis que je l'ai rencontré et ça s'est confirmé à son départ, encore plus avec ce colis. Il est dans le camp de Magnéto mais il prend le risque de me contacter moi, celui qui l'a aidé avec son pouvoir. J'aide beaucoup de mutants avec leur pouvoir, le professeur étant trop occupé pour ça. Chaque mutant est important pour moi, ils sont tous uniques. Alors Joshua est tout aussi unique. Ca ne peut qu'être Josh. Son pouvoir est exactement ainsi, il peut faire le bien comme le mal et il se trouve quand il fait le mal, il apprécie cela. Je suppose fortement que lorsqu'il fait le bien, il se sent mal. Vous voyez, unique. Cela ne m'étonne pas qu'Erik le veuille dans son camp. Enfin bref avec ce dessin, il y avait une adresse, il voulait qu'on se voit. C'est peut-être un piège mais naïvement, je vais penser que non, parce qu'il se peut qu'il ait vraiment besoin de moi. Josh n'est pas le genre à tuer sur un coup de tête, s'il doit le faire c'est par nécessité, et non pas sur ordre d'Erik. Et Erik ne voudrait pas me tuer, je suis un mutant et on ne se déteste pas.

Je me rend au lieu du rendez-vous qui se trouve à New-York sous forme humaine. Erik a fait de moi une cible. Si je viens normalement, "sous forme mutant", on risque de me reconnaître et ça ne serait pas bon pour Josh. Erik a peut-être des espions alors je préfère faire attention. Josh avait choisit un endroit paisible, alors je pouvais déjà le voir de loin. Et il avait l'air perturbé. Surement parce que je viens sous forme humaine et qu'il m'a toujours vu bleu et poilu. Mais plus je me rapproche et plus il me semble me reconnaître. D'ailleurs, plus aucuns doutes lorsqu'il m'appelle professeur. C'est drôle parce que je n'ai jamais été son professeur. Vous voyez cette détresse qu'il a dans le regard? Non, mais moi si. Je la vois souvent à vrai dire. Plus qu'on ne peut le penser. Vous n'avez pas idée du nombre de mutants qui me demande de l'aide. Qui en ont besoin. Et Josh a désespéramment besoin d'aide. De mon aide. Je lui souris lorsqu'il dit que ça fait longtemps. Avec la guerre, je ne compte plus, mais je dirais deux ans à vu de nez. "Oui, très longtemps. Je t'écoute."

Il commence à enlever son t-shirt et sa peau change de couleur en doré. Je me rappelle ce que ça fait. Il peut guérir. Qui est un don magnifique. Un don qui permettrait à Erik de s'assurer qu'il sera toujours en vie. Oui, je me doutais bien que c'était Magnéto qui était venu le chercher. Puis sa peau devient noire et là, c'est comme regarder la mort dans les yeux. Effrayant. Mais j'ai confiance en Josh, il ne me ferra rien. Pas tant qu'il pense qu'il a besoin de l'utiliser. Ce qu'il s'est passé est dramatique. Je sens qu'il le regrette, ça s'entend dans le son de sa voix, ça se voit dans le fond de ses yeux. Ca me fait mal au cœur de le voir ainsi. Il a besoin de moi, il le dit clairement, je peux pas dire non, je ne sais pas dire non, et je ne le veux pas. "Josh ... Tu n'es pas mon ennemi. Et je t'aiderais. Tu as ma parole." Autour de nous, il y a personne, alors c'est même l'endroit idéal pour l'aider. "J'ai juste besoin ... que tu me parles avant. Je sais, c'est chiant, mais j'en ai besoin pour savoir exactement ce qu'il te faut. Tu le sais aussi bien que moi que ton pouvoir est ... compliqué à comprendre. Si je comprend bien, avec Magnéto, tu utilise souvent ton pouvoir pour faire le mal?" J'ai peut-être une idée de ce qu'il faudrait faire, mais comme je lui ai dit, j'ai besoin qu'il me parle avant.


titre en minuscule ici
Petit texte ici. ▬ Texte coloré + hank mccoy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t81-dr-hank-mccoy-alias



- #TEAM MAGNETO -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Non atteint du virus
Messages : 113 Points : 89 Célébrité : Luke Mitchell Double-compte : Peter Parker
Crédit : Cristalline (vava) & Claptons (signa) Combat avec nous depuis : 22/05/2017

Message(#) Sujet: Re: like in the good old days (joshuank) Jeu 6 Juil - 19:18



---- like in the good old days
Je n'avais jamais vu Hank sous sa forme humaine. En fait, je ne savais même pas qu'il en avait une. Pour moi, sa mutation l'avait rendu poilu et bleu, mais visiblement je ne savais pas tout sur lui. Il en savait bien plus sur moi en revanche. Je n'aurais jamais imaginé non plus le voir aussi mince sous forme humaine, lui qui paraît si imposant et baraqué. Le fait est que la Bête était aussi un homme comme les autres. Ce devait être bien plus arrangeant sous cette forme à vrai dire, aux yeux des autres, surtout en ce moment. Et à quel stade du virus il en était ? Est-ce qu'il était plus proche de la mort que de la vie ? Même si ça m'attristait de le savoir atteint, je ne pouvais rien y faire. Ce virus était bien la seule chose que mon pouvoir ne pouvait guérir. Pourtant, j'étais capable de ranimer les pouvoirs éteints des mutants, mais même si je le faisais, ce virus les détruiraient à nouveau aussitôt. Je ne pouvais qu'assister impuissant au déclin des mutants. Impuissant ? Pas complètement, c'était d'ailleurs pour ça que j'avais rejoins Magnéto. Pour ne pas être impuissant, pour combler ce que mon pouvoir ne pouvait pas faire. Pour sauver les mutants. Même si je ne voulais pas la mort des humains. Quoiqu'il en soit, il était là. Hank. Mon ancien professeur, si l'on peut dire ça comme ça. Il avait répondu à l'appel et quelque part, ça me faisait plaisir. Il ne me détestait pas, pas complètement, malgré mon choix. Il alla droit au but et ça m'allait très bien. On ne pouvait pas se permettre de perdre du temps en retrouvailles. Le temps, on en manquait cruellement, autant venir aux faits tout de suite. Je lui expliquais, je lui faisais comprendre. Mon problème était finalement le même depuis la dernière fois. Le contrôle et l'équilibre.

Un sourire rassuré s'afficha sur mon visage quand il accepta de m'aider. Nous n'étions pas ennemis. C'était bon à entendre quelque part. Ça faisait un moment que je n'avais pas vu mes anciens amis du manoir, les X-Men, mais je ne pouvais pas les oublier. Ils restaient mon ancienne famille malgré tout. Et savoir que Hank ne m'en voulait pas me faisait un bien fou. J'avais l'impression de porter moins de poids sur mes épaules. Mon sourire devient plus amusé alors qu'il continue. Eh oui, je sais qu'il faut toujours parler. Il a besoin de comprendre après tout. De plus, lui aussi est passé par l'éducation du professeur Xavier. Avec lui, il fallait parler, se confier. J'avais l'impression de le revoir à travers Hank. Lui me manquait. Même si j'étais juste à côté de lui, interdiction de le voir. Pour quiconque. J'inspirais profondément pendant que je réfléchissais à ma réponse. “ C'est assez compliqué en fait. Magnéto n'utilise pas plus mes pouvoirs pour faire le mal que pour faire le bien. ” Mais forcément, il ne voyait que le mal en Magnéto lui. “ Il m'arrive souvent de soigner nos effectifs, plus que de tuer. J'évite de tuer au maximum. Seulement, ça arrive parfois, c'est plus fort que moi. Mais Magnéto évite de tuer les mutants le plus possible. Quant aux humains... ” Eux, c'était une autre histoire, mais jamais il ne m'avait obligé à tuer quelqu'un. Il n'a pas de doute sur ma loyauté. J'ai au moins cette chance.

Je baissais les yeux pour regarder les paumes de mes mains. “ En fait, j'ai l'impression que c'est toujours à double sens. Je peux soigner et c'est incroyable. Mais plus je soigne les autres, plus l'autre pouvoir se réveille malgré moi. Plus je soigne et plus je veux tuer. C'est peut-être un moyen de trouver un équilibre ? ” Quand je sauvais quelqu'un qui devait mourir, alors quelqu'un d'autre devait prendre sa place. C'était peut-être dans ce sens là que ça marchait ? “ Cela dit, c'est vrai que j'utilise mes pouvoirs avec moins de bonnes intentions qu'à l'époque des X-Men. ” Mais les choses avaient changé, le monde avait changé. Je relevais les yeux vers lui, perdu. Peut-être que je me prenais trop la tête. Seulement, je ne connaissais pas l'étendu de mes pouvoirs et ça me terrifiait. Où était la limite ? Pendant qu'il réfléchit à une manière de m'aider ou à un entraînement, je me mords la lèvre, pensif. “ Et comment... ” Bah oui, malgré tout, je ne peux pas m'empêcher de demander. “ Comment est-ce que ça se passe au manoir ? Est-ce que tout le monde va bien ? ” Sous-entendu : est-ce qu'un de mes amis est mort ? J'espérais que non, chaque jour. Mais c'était ça la guerre. Des pertes des deux côtés, malheureusement. Encore plus quand un sale virus s'en mêle. “ Et comment ça se fait que tu n'es pas une bête ? C'est à cause du virus ? ” J'étais trop curieux et surtout, si c'était vraiment à cause du virus, alors il était plus proche de la mort que de la vie. Et ça, je devais le savoir.





 
Life & Death
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t137-black-or-white-eli



- #TEAM PROFESSOR X -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Non atteint du virus
Messages : 124 Points : 153 Célébrité : Nicholas Hoult Double-compte : Frank Castle
Crédit : Avatar : shiya / Signature : blat'phanie / gif : tumblr Combat avec nous depuis : 05/06/2017

Message(#) Sujet: Re: like in the good old days (joshuank) Jeu 6 Juil - 22:26


Je suis rassuré sur une chose : Magnéto ne l'utilise pas. En tout cas, pas à tout va. Josh ne doit être qu'une assurance pour lui. Et je me doutais bien que Magnéto ne tue pas les mutants, même s'ils aident les humains. Ou alors, s'il doit tuer un mutant, c'est pour assurer la survit de l'espèce. Désolé, difficile d'être dans son camp lorsqu'on le voit prêt à tuer un mutant, prêt à capturer un mutant pour arriver à ses fins. Surtout quand ces mutants sont mes amis.

Josh finit par m'expliquer ce qu'il lui arrive avec son pouvoir. Et je le comprend tout à fait et malheureusement pour lui, ce don n'est pas facile à porter. On pourrait même croire que c'est une malédiction. Mais il peut sauver des vies, ce qui est génial. Tout comme il peut en prendre. Son pouvoir est la réplique même de ce que réprensente l'équilibre de la vie. Le prix d'une vie cout une autre vie. Parce qu'une personne qui est censé mourir doit mourir. Mais le pouvoir de Josh, perturbe cette équilibre alors pour la retrouver, il doit tuer. Mais il fallait que lorsqu'il tue, il aime ça. J'ai peur que s'il doit revenir à trop tuer parce qu'il a sauvé trop de vie, il finisse par en être accros et qu'il tue tout le temps. Et ... j'ai l'impression qu'il doit tuer. Pour équilibrer. Il faut qu'il sache le nombre exact de personne qu'il a sauvé pour savoir le nombre de personne qu'il doit tuer. Mais si le nombre est trop grand ... La part sombre en lui pourrait l'envahir. Il faudrait être prudent.

Je m'apprête à lui répondre lorsqu'il me demande comment ça va au manoir. Ca me destabilise. Mais c'est tout à fait normal qu'il demande, il y a habité et s'est fait des amis. Il apprécie surement des professeurs aussi. Sauf que la réponse ... La vraie réponse ne va pas forcément lui plaire. Je ne sais pas ce qu'il se passe sur l'ïle et je ne veux pas lui demander, au cas où il n'a pas le droit d'en parler mais j'ai des suppositions et sa vie n'est pas la même qu'au manoir. Et il a une autre question, qui aurait pu me faire sourire s'il n'avait pas pensé au pire. Je ne sais pas comment j'ai fait pour ne pas avoir le virus depuis tout ce temps mais je met ça sur le compte du miracle.

"Et bien ..." Comment lui dire que tout va mal, que j'ai envie qu'on me dise que ça n'est qu'une mauvaise blague et que ce n'est qu'un cauchemar. "On essaye d'aller bien. Certain garde pour eux s'ils ont le virus alors on ne sait jamais combien exactement sont atteint par le virus." Je ne vais pas lui parler de ce qu'on fait avec l'antidote, il pourrait en parler à Magnéto, c'est confidentiel. Mais globalement, voilà ce qu'il se passe. Je suis dans le même état que les autres. Mais c'est pas à moi qu'il pose cette question. "Et non, ce n'est pas à cause du virus, non. Disons que j'ai fabriqué un sérum qui me permet de prendre forme humaine. Ca fait bien longtemps que je ne m'étais pas retrouvé ainsi. J'avais presque oublié ce visage." Lui dis-je presque amusé. "Je n'ai pas toujours été bleu et poilu si tu veux savoir." Ca me fait penser que je ne lui ai jamais raconté mon histoire. C'est que, je suis quelqu'un qui ne parle pas de lui, pas dans le sens timide, même si on pouvait le penser avant que je passe à la télé, mais plutôt dans le sens, introverti. "Au départ, mes pieds étaient diformes. C'étaient ce qui me permettaient de courir plus vite que la normal, d'être agil aussi. Fort également. Mais ... je ne m'acceptais pas à l'époque. J'avais honte de ce que j'étais. On se moquait beaucoup de moi. Alors un jour, j'ai décidé de créer un sérum qui puisse me permettre d'avoir des pieds "normaux". Mais ça n'a fait que développer ce que je suis : un fauve. C'est à cause ou grâce à ce sérum que je suis bleu et poilu. Mais le comment j'ai apprit à m'accepter est arrivé bien plus tard. Sauf que tu comprendras qu'avec les temps qui cour, je ne peux pas me balader sous la forme que tu as toujours connu." Voilà, on est à égalité. Je connais son histoire, il connait la mienne.


titre en minuscule ici
Petit texte ici. ▬ Texte coloré + hank mccoy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t81-dr-hank-mccoy-alias



- #TEAM MAGNETO -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Non atteint du virus
Messages : 113 Points : 89 Célébrité : Luke Mitchell Double-compte : Peter Parker
Crédit : Cristalline (vava) & Claptons (signa) Combat avec nous depuis : 22/05/2017

Message(#) Sujet: Re: like in the good old days (joshuank) Sam 8 Juil - 17:18



---- like in the good old days
Depuis quand était-il retourné au manoir ? Deux ans ? Trois ans ? Je me doutais bien qu'il les avait rejoint au plus vite lorsque cette histoire de virus a démarré. Ou alors lorsque Magnéto a lancé la guerre. Quoiqu'il en soit, je savais qu'il était avec eux, avec ses alliés, ses amis. Certains les trahissaient, d'autres restaient fidèles. Hank n'était pas du genre à trahir. Y avait-il une seule raison qui aurait pu le pousser à aller vers Magnéto ? Je ne sais pas. Je sais qu'ils sont proches lui et le professeur Xavier, il aurait pu se faire passer pour un allié afin de le sauver ? Mais ça aurait été stupide, Magnéto aurait vu clair dans son jeu et l'aurait torturé à sa façon. J'en étais sûr. La loyauté avait du bon, c'est pour ça que je ne comptais pas trahir Magnéto, même si Hank m'aidait. Je ne leur devais plus loyauté à eux depuis que j'avais quitté le manoir et les X-Men. Non, j'avais choisi l'autre camp cette fois, parce qu'il faut sauver les mutants qui se font tuer à petit feu par les humains. J'avais fait mon choix et je l'acceptais, même si je savais qu'un moment ou l'autre, je devrais affronter mes amis. Mes vieux amis. Finalement je devais avoir besoin de contact avec eux. Après tout, je n'avais pas cessé de l'être avec Jullian. L'équilibre, encore une fois. Je ne pouvais pas me tourner pleinement vers Magnéto, j'avais besoin d'un équilibre de l'autre côté pour ne pas me perdre et en voyant mon ancien professeur aujourd'hui, j'équilibrais un peu plus encore tout ça sans doute.

Je baisse les yeux face à ses confidences. Bien sûr, je ne m'attendais pas à des détails ou quoi que ce soit. Aucune information ne doit fuiter, peu importe le camp. Je me fiche de savoir ça. Mais il m'a dit ce que je voulais, même si au final, ça ne m'empêche pas d'être moins inquiet au contraire. Plusieurs sont touchés, c'est une certitude, maintenant certains ne le disent pas. Pour les autres... Il ne précise pas s'il y a eu des morts ou pas. Il a dû y en avoir, à moins qu'ils aient trouvé un antidote eux aussi, ce que je souhaite de tout mon cœur au fond. Je n'en demande pas plus, cette réponse me va, même si je ne l'apprécie pas. Mais c'est au niveau plus personnel que je m'intéresse aussi et pour une fois, mon ancien professeur se confie à moi. Il n'a pas le virus ? Alors il a trouvé le moyen de paraître jeune sans en subir les conséquences, son intelligence me fascine. J'écoute attentivement, intéressé par ses origines, par sa propre histoire. Moi qui l'avait toujours vu bleu, je ne lui aurais jamais imaginé une existence humaine à un moment de sa vie. Une expérience qui a mal tourné. Est-ce qu'il le regrettait ? Est-ce qu'il regrettait ses grands pieds face à ces poils bleus ? Est-ce qu'il désirait redevenir humain aujourd'hui ? Je me contentais de me mordre la lèvre pour m'empêcher de devenir trop indiscret. Ça ne me regardait pas et il n'était pas venu pour me raconter sa vie et ses états d'âme après tout.

Je me contentais de sourire légèrement, compréhensif face à la nécessité de se cacher en cette période de troubles. Les mutants n'étaient pas bien vus, je le savais plus que quiconque moi qui avait lutté contre eux il y a plusieurs années. Mais j'avais été stupide à ce moment, cela dit je n'étais toujours pas bien intelligent. C'est pour ça que j'avais besoin de lui maintenant. J'inspirais tandis que ma peau devint dorée. Je m'avançais vers lui avant de tendre la main et de la poser sur sa joue. “ Je vois de la tristesse dans tes yeux. Peut-être que c'est à cause du virus. Ou de la guerre. Ou du traitement envers les mutants. Ou des conséquences de ton sérum. Ou bien c'est un mélange de tout ça... ” Encore une fois, je ne pouvais pas m'en empêcher. Oui, j'aimais tuer pendant quelques secondes quand je le faisais, mais j'avais aussi ce besoin d'aider. “ Tu sais, avec mon pouvoir je peux atténuer cette tristesse, au moins pour quelques instants. Tu veux que je le fasse ? ” Il était venu pour m'aider, mais moi, qu'est-ce que je lui offrais en échange ? Il prenait des risques pour moi. Contre quoi ? “ Disons que ça peut être une monnaie d'échange. Je ne sais pas quoi t'offrir contre ton aide à part ça. Tu n'as qu'un mot à dire. ” Je ne le tuerais pas, il devait le savoir. Pas lui. Je ne deviendrais pas noir. Il voulait m'aider, je voulais l'aider. Je voulais peut-être trop aider.





 
Life & Death
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t137-black-or-white-eli



- #TEAM PROFESSOR X -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Non atteint du virus
Messages : 124 Points : 153 Célébrité : Nicholas Hoult Double-compte : Frank Castle
Crédit : Avatar : shiya / Signature : blat'phanie / gif : tumblr Combat avec nous depuis : 05/06/2017

Message(#) Sujet: Re: like in the good old days (joshuank) Sam 8 Juil - 18:45


Plus Josh énumérait ce qui n'allait pas dans ma vie, plus je sentais ce poids sur les épaules. Je n'avais jamais pensé à tout ça. J'accumulais sans y penser. Et maintenant qu'il en parle, ça fait beaucoup. Mais ce qui me préoccupe le plus et évidemment, le sort des mutants. Ce virus. Ces morts. Ce qui en souffrent et qui on peur de mourir. Je me sens responsable de tout ça alors que ce n'est pas de ma faute. Mais je ne peux pas non plus ne rien faire. Seulement, à l'instant où je m'en suis occupé, à trouver un antidote, tous les mutants malades comptent sur moi et ça fait beaucoup de mutant.

Lorsqu'il avait posé sa main sur ma joue, j'avais fermé les yeux. Il n'utilisait pas son pouvoir mais ça faisait du bien. Parce que, depuis que Charles a été enlevé, j'ai du soutient. J'ouvre les yeux avec le regard dans le vide et je me met à réfléchir tout en l'écoutant. Atténuer tout ça ? Ca ne servirait à rien, ça ne changera pas le cour des choses. J'ai une idée de ce que son pouvoir pourrait faire sur moi. J'imagine que c'est aussi agréable que de manger du chocolat sous un soleil doux en étant allongé dans le plus confortable des lits. Mais, ça ne dura qu'un instant. Qu'une journée au mieux. Mais si Josh doit aider quelqu'un, ce n'est pas moi, mais lui.

Je pose ma main sur son poignet mais je ne retire pas sa main. Je le regarde dans les yeux et lui dit : "Non Josh. Ca va aller. Je tiens le coup. Il m'en faut plus pour que je cède." Comme perdre quelqu'un qui met cher. Comme Charles, Raven, Ororo ou même Logan. Mais j'ai la chance de les savoir encore en vie. C'est ce qui compte. "Aidons-toi en premier. Moi, on verra plus tard. Tu m'offriras un café, si tu insiste." Finis-je par lui dire avec un sourire. Je retire ma main de son poignet puis je me met à repenser à ce qu'il m'avait sur son pouvoir. "Donc, ton pouvoir. Il n'est pas facile à porter. Mais pour que tu te sente mieux, il faut que tu le comprenne. Et a t'entendre, j'ai l'impression que c'est déjà le cas. Tu as tout comprit du rôle qu'il a. On voit beaucoup dans les films ou les séries, que si quelqu'un doit être sauver ou ressusciter alors quelqu'un doit prendre sa place. Et ton pouvoir est comme ça. Si tu sauve trop de gens, il ne va pas aimer car il n'y a plus d'équilibre. Si tu tue trop de personne ... mais ce n'est pas encore arrivé. Je pense même que ... tu n'en tue pas assez. Il faut un équilibre comme tu l'as dit. Les personnes que tu sauves étaient sensés mourir, mais tu les a empêché. Une vie, une mort. C'est comme ça que le monde fonctionne. Je sais que c'est dur. Et je pense qu'il ne faut pas lutter, il faut que tu tue, malheureusement. Même si tu arrêtais d'utiliser ton pouvoir pour guérir, l'équilibre de la vie voudrait que tu arranges les choses. Il faudrait que tu saches si tu as guéri plus de personnes que tu en a tué. Je n'en reviens pas que je vais dire ça, mais il va vraiment falloir que tu tue. Plus. Pour être à égalité. " Je m'avance peut-être, dans un sans, j'espère que son pouvoir ne fonctionne pas ainsi. Mais j'en ai bien l'impression, et je crois que Josh aussi le sait. Et s'il me demande de l'aide, c'est peut-être pour éviter de culpabiliser. Ou pour que je l'aide à supporter cette culpabilité. "J'ai peut-être une idée pour que tu culpabilise moins. Tu pourrais tuer des gens qui sont en fin de vie. C'est contre la loi, je sais, mais je ne vois pas d'autre solution. Ou alors, tu pourrais te la jouer justicier. Tuer les méchants. Je suis contre ça aussi. Mais ..." Mais je ne vois pas d'autre solution, me dis-je résigner.


titre en minuscule ici
Petit texte ici. ▬ Texte coloré + hank mccoy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t81-dr-hank-mccoy-alias



- #TEAM MAGNETO -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Non atteint du virus
Messages : 113 Points : 89 Célébrité : Luke Mitchell Double-compte : Peter Parker
Crédit : Cristalline (vava) & Claptons (signa) Combat avec nous depuis : 22/05/2017

Message(#) Sujet: Re: like in the good old days (joshuank) Mar 11 Juil - 9:56



---- like in the good old days
Dès l'instant où il attrape mon poignet, où il me fixe avec ces yeux, je comprends. Il refuse mon aide, comme la plupart d'ailleurs. C'est amusant finalement de voir que lorsque les gens souffrent, s'ils ont une solution pour s'apaiser au moins un temps, ils la refusent. Ils refusent tout simplement d'éloigner leur souffrance. Certaines douleurs sont bonnes à garder, à vivre. Je me souviens encore des mots du Professeur Xavier. Je ne pouvais pas soigner les gens à tout va, certaines douleurs rendent les gens plus forts, plus déterminés. Et c'était sûrement le cas pour Hank aussi. Cette tristesse face à tout ça ne pouvait que le pousser un peu plus encore à trouver un remède face au virus. L'ironie dans tout ça, c'est que si on rassemblait les savants du manoir et ceux de Genosha, on réussirait peut-être à en trouver un de remède. En unissant nos forces, on comblerait peut-être les quelques pour-cents manquants au remède de Genosha. Mais ce n'était pas possible malheureusement. La guerre nous séparait, nous divisait, peu importe l'enjeu qui se passait en parallèle. Qui ferait le plus de morts au final, la guerre ou le virus ? J'acceptais son refus et je le laissais retirer ma main tandis que mon corps reprenait son aspect normal. Il m'arracha un petit sourire. Ça faisait un moment que je n'avais pas entendu quelque chose d'aussi banal qu'une proposition à aller boire un café. En ce moment, ce n'était pas la priorité et pourtant c'était sans doute le genre de moments dont on avait besoin en ce moment. Tous.

M'aider moi. Oui, c'était pour ça que je lui avais demandé de venir. J'écoutais son analyse attentivement. Ce n'était pas idiot, pas du tout même, je n'en attendais pas moins de Hank. Le souci, c'est que personne ne savait vraiment en quoi consistait mon pouvoir et quelles en étaient les limites. On savait seulement qu'il y avait deux aspects et que mes limites étaient loin à atteindre. Mais son système d'équilibre n'était pas idiot. Plus je soigne, plus je veux tuer. C'est peut-être la nature qui reprend ses droits et cherche un équilibre à travers moi ? Mais ce n'était peut-être qu'une partie de mon pouvoir, il restait encore tellement à découvrir. Je suis surpris par ses paroles. Il faut que je tue ? Venant de lui, j'avoue que ça me surprend. Erik n'aurait pas hésité, mais Hank. Cela dit, il ne cherchait qu'à m'aider, il n'approuvait pas forcément. Peut-être qu'il avait raison. Peut-être que je devais tuer pour réussir à mieux me contrôler. Mais j'avais ce sentiment, quelque part, que plus je tuerais et plus j'allais aimer ça. Ce n'est pas ce que je voulais, je ne voulais pas me mettre à aimer ça plus que de raison. Mais j'écoute jusqu'au bout. Ce qu'il me propose n'est pas bête. Certains dans les hôpitaux n'ont plus rien à perdre et n'attendent même que la mort tandis qu'on s'acharne à les laisser en vie. Je pouvais mettre fin à leur souffrance d'un toucher, mais ça restait quelque chose de lourd à porter. Même pour les criminels, les méchants. J'avais appris, avec les X-Men, qu'il ne fallait pas tuer. J'avais appris ce qui nous rendait meilleur. Mais moi je ne pouvais pas être meilleur, ma mutation m'en empêchait.

J'étirais un léger sourire triste. Faire face à cette vérité ne faisait pas plaisir à entendre. “ Tuer pour pouvoir soigner... C'est tordu. ” Ce n'était pas la thèse de Hank que je critiquais, c'était ma mutation elle-même. A quoi bon pouvoir soigner s'il faut que je tue à côté ? Je regardais mes mains à nouveau, comme essayant de comprendre. “ Si Magnéto savait ça, je serais nommé exécuteur en chef. ” Ce statut n'existait pas, mais s'il le savait oui, j'étais sûr d'être le prédisposé à tuer. Mes pouvoirs de soin lui étaient utiles, il ferait en sorte que je puisse soigner au mieux sans craindre un retour des choses. “ Mais que ce soit des gens en fin de vie ou des criminels, je ne veux pas tuer... J'ai déjà tué et je... Je ne veux pas... ” Aimer ça un peu plus, mais je ne pouvais pas lui dire. Je ne pouvais le dire à personne. Je soupirais avant de lever les yeux vers lui. “ Ton raisonnement fait sens, merci Hank. On ne peut pas dire que ça me plaise, mais il faut y faire face à un moment ou un autre, pas vrai ? C'est comme le yin et le yang, il faut du noir dans le blanc et du blanc dans le noir. Il faut que je tue pour soigner et il faut que je soigne pour tuer. ” C'était un peu plus complexe que ça, mais l'image était parfaite. Ce don était-il une bénédiction ou une malédiction ? J'aimerais bien le savoir... “ Si l'envie s'en ressent, j'essaierais de me concentrer sur ces gens là au lieu d'innocents en pleine forme. Au moins avec ça, je me sentirais moins coupable et c'est grâce à toi. ” Je regardais autour de moi avant d'aller m'asseoir sur une ruine d'une vieil usine, je ne savais pas trop ce que c'était. “ Tu sais, le professeur Xavier n'est pas au mieux. Il a été touché par le virus, il s'approche du dernier stade, mais il... Il refuse d'être traité. ” Je ne l'avais pas vu, personne ne l'avait vu à part Magnéto, mais je savais qu'il refusait notre remède, je savais qu'il préférait se laisser mourir. J'en disais peut-être un peu trop, mais Hank devait savoir. Xavier m'inspirait autant de respect que Erik. “ Je me dis que peut-être, tout va s'arranger finalement. Le monde est un peu comme moi aussi, non ? Il a besoin d'équilibre. Je me dis que si on arrive au plus bas, et c'est le cas en ce moment, alors on ne pourra que remonter pour équilibrer. ” Le problème, c'est que je n'étais pas sûr qu'on soit vraiment au plus bas et c'est ce qui me faisait peur.





 
Life & Death
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t137-black-or-white-eli



- #TEAM PROFESSOR X -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Non atteint du virus
Messages : 124 Points : 153 Célébrité : Nicholas Hoult Double-compte : Frank Castle
Crédit : Avatar : shiya / Signature : blat'phanie / gif : tumblr Combat avec nous depuis : 05/06/2017

Message(#) Sujet: Re: like in the good old days (joshuank) Ven 14 Juil - 18:28


Comme je l'ai toujours pensé, le pouvoir de Josh n'est pas facile à porter et pourtant, je trouve qu'il se conduit à merveille. Combien de personnes qui auraient eu son don n'en auraient pas profiter pour se venger ? Il ne l'a pas fait. Au contraire, il ne guérit plus qu'il ne tue et son pouvoir ne l'accepte pas. C'est pas équilibré. Et je ne contredit pas Josh lorsqu'il dit que Magnéto pourrait le nommé "exécuteur en chef" mais ce rôle m'inquiète un peu. J'espère que ce rôle n'existe pas, je ne veux pas qu'Erik oblige les mutants à tuer des humains. Je sais que certain d'entre eux, notamment Pyro ou Dent-de-Sabre, ne se gênerait pas de le faire. Mais il a aussi de bon mutants avec lui, qui veulent juste des droits et être mieux traité par les humains et qui ne veulent pas tuer, comme Josh ou Piotr. Je ne vois pas d'autres solutions pour son pouvoir. Il doit tuer sinon son pouvoir va continuer à lui faire mal. Peut-être même qu'un jour, il ne pourra plus guérir. Mais je comprend aussi son souhait. Josh n'est pas ce genre de personnes à aimer tuer, innocent ou pas. Je lui fais un petit sourire triste lorsqu'il décrit le Yin et Yang. Il devrait se le faire tatouer. Mais il prend quand même en considération ma proposition et ça me fait plaisir de l'aider, même si ce n'est pas la meilleure idée pour l'aider, mais je ne vois pas quoi d'autre lui offrir. Il faudrait en parler à Charles, peut-être qu'il arriverait à trouver une meilleure solution. Enfin, même s'il n'est pas expert dans tous les pouvoirs.

Je m'apprête à rebondir sur ce qu'il a dit mais après s'être assis sur un truc en ruine, il m'annonce que Charles a le virus et qu'il est au dernier stade. Et j'écoute plus la suite. Mon cerveau s'est stoppé. Charles ne pouvait pas mourir. Pas maintenant. Pas avant de lui avoir dit au revoir. Pas chez lui. J'ai encore besoin de lui. Il refuse d'être traité parce qu'il est trop fier. Il préfère mourir plutôt que d'essayer de raisonner Erik. Il a toujours su le faire, il peut continuer à le faire. C'est pas comme si Erik avait vraiment déclaré la guerre au humain. Il les tue que sur son île pas dans le monde entier. C'est ce que je me dirais si je devais être dans son camps par défaut. Voir, le faire si ça peut sauver Charles. Faudrait juste que je trouve un mensonge pour expliquer comment je sais que Charles à le virus. Ouais, faut que je parle à Erik !

"Non, c'est pas possible. Tu dois te tromper. Ou Magnéto a dû te mentir. Il lui aurait forcément donné l'antidote. Ils sont amis depuis tellement longtemps. Non. Magnéto ne lui ferrait jamais ça." C'est la première phrase qui me vient après qu'il ait fini de parler, avec des larmes aux bords de mes yeux. Le déni. Ne pas le croire tant que je ne l'ai pas sous les yeux. "Est-ce que tu l'as vu au moins ? Mais qu'ils sont cons! Et tellement fiers ! Pas un mieux que l'autre. Charles est prêt à tout pour nous sauver, à le sauver Lui! Et en récompense, voilà ce qu'Erik lui offre. Et Charles ! Ne voit-il pas l'occasion en or de réparer Erik?  Erik a tellement besoin de Charles, je comprend mieux maintenant pourquoi il l'a capturé." La colère. Et je ne parle pas à Josh, je me parle à moi-même. Je réfléchi à voix haute et je les engueule. De loins. "Il faut que j'aille leur parler. Pour les raisonner au moins. On ne peut pas récupérer Charles." La dépression. Mission suicide. Enfin, je ne sais pas si Erik me tuerait, mais au pire, je serais en prison et ça serait peut-être une occasion de parler à Erik. Il faut vraiment que je lui parle. Je me tourne vers Josh qui ne doit pas comprendre un seul mot de ce que je raconte. "On n'a pas l'antidote. Il mourrait avec nous. Et j'ai espoir qu'un des deux va accepter." En contre partie, je lui donne une info sur nous. C'est pas bien, mais je ne pense pas qu'il le dirait à Erik, il devra expliquer comment il a eu cette info. "Excuse-moi, je me suis un peu emporter. J'espère aussi qu'un jour, tout ira mieux." Finis-je par dire en expirant et je remarque qu'une larme à finit par couler.


titre en minuscule ici
Petit texte ici. ▬ Texte coloré + hank mccoy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t81-dr-hank-mccoy-alias



- #TEAM MAGNETO -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Non atteint du virus
Messages : 113 Points : 89 Célébrité : Luke Mitchell Double-compte : Peter Parker
Crédit : Cristalline (vava) & Claptons (signa) Combat avec nous depuis : 22/05/2017

Message(#) Sujet: Re: like in the good old days (joshuank) Sam 15 Juil - 14:35



---- like in the good old days
Visiblement, ma révélation sur Charles semble lui avoir fait de l'effet. Pourtant, il l'a vu lui aussi à la télévision, crucifié à ce truc. Il devait se douter que ses conditions n'étaient pas au top. Mais c'est peut-être le virus qui l'inquiète plus qu'autre chose. Magnéto ne laisserait jamais mourir son vieil ami, il tient trop à lui pour ça. Il se perdrait sans lui. Seul le virus était capable de le terrasser. Seul le Professeur lui-même était le seul capable de mettre fin à ses jours. Pourtant il avait encore beaucoup à apporter, à tant de mutants. Personnellement je ne pouvais rien y faire. Je ne pouvais déjà pas le voir ni même le soigner avec mes pouvoirs. Il était le seul à décider. Il se mit enfin à parler, mais nia mes paroles. Je levais les yeux vers lui, tristes, comme pour lui faire comprendre que ce n'était que la pure vérité. Cela dit, il était libre de croire ce qu'il voulait. Il était libre de nier si ça lui faisait moins mal, si ça l'empêchait de faire n'importe quoi. Ses yeux étaient humides, je n'aurais jamais cru que mes mots auraient l'effet d'une telle bombe. Et il parle tout seul. Il a l'air de tant les connaître. Bien sûr qu'il les connait, depuis un moment déjà. Il a l'air tellement proches d'eux. Il a l'air de les comprendre et je l'envie un peu. J'aimerais comprendre quelqu'un de cette façon aussi, mais je suis bien trop solitaire pour faire ça. Je reste bien trop loin des gens pour les comprendre de cette façon. Au moins, je me protège. Je me garde une place quelque part où nul autre ne peut venir. Une place qui ne m'a jamais été accordé auparavant.

Je ne le vois pas, personne ne le voit. Personne sauf Magnéto. ” Il ne m'écoute sans doute pas à vrai dire. Ce n'est pas une information confidentielle non plus, ça n'a rien de surprenant quand on connait un peu le personnage. Et lui le connaissait. Cela dit s'ils avaient tant besoin l'un de l'autre, ils avaient une manière bien particulière de se le montrer. Et si c'était à cause de ça que la guerre régnait, alors cette guerre n'avait aucun sens. J'osais espérer que Magnéto avait un peu plus de jugeote que ça. Je haussais un sourcil. Il voulait vraiment aller à Genosha ? Un pied sur l'île et il serait arrêté et emprisonné si ce n'est pas tué. Très mauvaise idée Hank, hors de question que je te laisse faire ça. Il se ravise cela dit et m'avoue une information primordiale. Ils n'ont pas d'antidotes. Merde Hank, pourquoi t'as lâché ça ? Je ne pouvais le dire à Magnéto, c'était trop de risque pour moi. Mais s'il trouvait un moyen de le savoir, alors ils étaient foutus. Pas de remède. Pas comme à Genosha. Oui, finalement c'était là où il devait se trouver, encore fallait-il qu'il accepte de se soigner.

Je souris à Hank, lui faisant comprendre que sa colère ne m'avait pas inquiété. Sa peine oui par contre. Je me levais alors avant de m'approcher de lui et de l'enserrer de mes bras. Il me faisait de la peine, trop de peine. Je le serrais contre moi, le laissant se calmer. Mon corps devint doré tandis que touchais à sa peine, l'atténuant, la calmant. Il n'aurait pas voulu, mais c'était plus fort que moi. Après tout ce qu'il m'avait apporté, c'était le moins que je pouvais faire. Je me reculais ensuite, ma peau redevenant normale. “ Désolé... ” Je ne le regrettais pas du tout pour autant. “ Je crois que j'en ai trop dit et toi aussi. Tu as su m'apporter des conseils avisés et je t'en suis reconnaissant. ” Je réfléchissais un moment avant de soupirer. “ Je pense que j'aurais encore besoin de toi. Est- ce que... Ça te gênerait qu'on se rencontre de temps en temps comme ça pour avoir ton aide ? Je sais que c'est dangereux, que j'en demande beaucoup, mais j'ai l'impression que ça m'apporte un équilibre de ne pas avoir seulement Magneto qui m'aide. ” Je lui tendais la main. S'il la prenait, il acceptait. Sinon, il refusait. Je ne lui en voudrais pas c'était compréhensible. “ Marché conclu ?





 
Life & Death
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t137-black-or-white-eli



- #TEAM PROFESSOR X -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Non atteint du virus
Messages : 124 Points : 153 Célébrité : Nicholas Hoult Double-compte : Frank Castle
Crédit : Avatar : shiya / Signature : blat'phanie / gif : tumblr Combat avec nous depuis : 05/06/2017

Message(#) Sujet: Re: like in the good old days (joshuank) Dim 16 Juil - 20:35


Venais-je vraiment de pousser une gueulante ? Sur Josh ? Il n'a pas l'air de m'en vouloir, au contraire, il semble même me comprendre. D'ailleurs celui-ci décide de se lever pour me prendre dans ses bras. Un câlin. Pendant que je le serre dans les bras et que ma peine s'en va, j'essaye de me souvenir quand est-ce que j'ai eu un câlin pour la dernière fois. Ca devait être une accolade, avec un ancient collègue, à la maison blanche je crois. Et juste après ce souvenir, je comprend ce qu'il se passe. Josh a tout de même utiliser son pouvoir. Pour la première fois, je n'en voulais pas de peur d'en redemander. Mais cette fois-ci ... je pense avoir touché le fond. Il faudra que j'en parle à Raven. Elle pourrait aider Charles.

Lorsqu'il me lâche, je retire mes lunettes et essuie la larme qui avait coulé. Il s'excuse mais je ne lui en veut pas. Il voulait bien faire. Il a bien fait. C'est juste moi ... Je suis ... con. Et parce que je le suis j'en ai trop dit. Mais il fallait que ça sorte. Je ne pouvais pas garder ça pour moi. Raven le saura également. Peut-être Ororo. Faut qu'elle comprenne qu'on ne peut pas récupérer Charles. Pas dans l'état dans lequel il est. Au pire, elle s'en rendra compte lorsqu'elle va le trouver. Ma priorité reste toujours le vaccin. J'ai toujours su qu'Erik ne ferrait jamais de mal à Charles. Je n'est rien à craindre de ce côté, juste qu'il nous manque à tous.

Il me demande de mon aide encore et je lui en donnerais avec grand plaisir. Je comprend qu'il ait besoin de cette équilibre. Dangereux pour lui, mais il en a besoin et je ne suis pas assez raisonnable pour le lui refuser. "Je le ferrais avec joie Josh, tu peux compter sur moi. Marché conclu. Et aussi ... merci. Je sais que je t'ai dit quelque chose qu'il ne fallait pas, mais je sais que tu ne diras rien alors ... Je ne dirais rien non plus, je te rassure." Finis-je par dire en lui serrant la main avec un mince sourire comme promesse.

Fin


titre en minuscule ici
Petit texte ici. ▬ Texte coloré + hank mccoy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t81-dr-hank-mccoy-alias


Contenu sponsorisé

- -


Fiche de compétence


Message(#) Sujet: Re: like in the good old days (joshuank)

Revenir en haut Aller en bas
 
like in the good old days (joshuank)

Eve of Destruction :: 

 :: 

See all

 :: 

Rps


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» Well it´s been days now And you change your mind again ... feat Amber Helheim
» Dog Days sous-titré en français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: