AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur le forum ♥️
Bienvenue sur EOD N'hésitez pas à regarder les pv ou scénarios !

Nous rappelons qu'un personnage marvel apporte +15pts et un scénario +10pts !
Aidez le forum à se promouvoir !
En faisant remonter notre publicité sur bazzart et prd !
anipassion.com
 

 
Costia ► For years, I reveled in death and violence.





- #TEAM MAGNETO -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Non atteint du virus
Messages : 27 Points : 57 Célébrité : Nadia Hilker Crédit : Nîniel Combat avec nous depuis : 05/06/2017

Message(#) Sujet: Costia ► For years, I reveled in death and violence. Mar 6 Juin - 4:30


---- Costia Hafmeyjan

informations
Prénom nom : Costia, un prénom sans réelle analyse derrière, mais Hafmeyjan est le nom donné aux sirènes de par chez elle.
Surnom/nom de code : Wanlida, un nom sans réelle signification à première vue, mais qui signifie qu'elle est celle qui pourrait apporter la mort lorsque l'on connait le mécanisme de ce nom.
Âge : 30 ans, ce qui est des plus étonnant lorsqu'on sait qu'elle aurait pu mourire bien plus jeune.
Date et lieu de naissance : 1 janvier 1986, durant les festivités du nouvel an dans la ville de Vardo, tout au nord de la Norvège, bien au delà du cercle polaire.
Nationalité : Norvégienne, l'un de ces pays scandinaves d'Europe.
Orientation sexuelle/situation matrimoniale : Bisexuelle, mais jusqu'à présent célibataire.
Atteint par le virus + stade de ce dernier : Non atteinte par le virus legacy, c'est un tout autre mal qui la ronge.
Affiliation : Pour l'heure, son afficiliation va à Magneto. Il est pour le moment la personne qui peut lui offrir cette possibilité de se venger de la cruauté humaine et un groupe sera toujours bien plus dangereux qu'une personne solitaire.
Groupe : Pro-guerre, la paix n'est qu'une question ephémère qui a besoin de la guerre comme fondement.
Nature : Mutante qui se demande encore comment elle fait pour être en vie.
Métier : Anciennement agent travaillant pour le Politiets Sikkerhetstjeneste, le service de renseignement Norvégien, mais désormais réquisitionneuse pour le solde de Magneto
Traits de caractère : Distante — Costia n’aime pas la compagnie des autres et préfère s’isoler qu’aller vers les autres. Cependant, elle sait qu’elle ne peut indéfiniment rester seule et tente tout de même de faire des efforts. Taciturne — Ce qui va de pair avec la distante qu’elle met entre elle et les autres et son envie de solitude. Elle parle peu et exprime peu ses émotions, préférant laisser les autres interpréter ce qu’elle pense de la manière qu’ils veulent. Impartiale — Son allégeance faisant exception, la jeune femme n’ira pas prendre le parti d’un conflit ou quoi que ce soit, préférant ne pas s’embourber dedans. Elle reste le regard extérieur et, lorsque ça la concerne, elle préfère se dégager de tout problème plutôt que s’enfoncer dedans. Stratège — Bien qu’elle sache se battre et ne refuse pas la violence, Costia reste avant tout une personne de l’ombre, qui préfère observer et envisager des options plutôt que foncer tête baisser. Loyale — Elle a beau être impartiale, elle n’ira pas retourner sa veste tant qu’elle se sent comme chez elle. Seul un élément marquant pourrait la faire changer d’allégeance, mais depuis qu’elle a rejoint à Genosha, cela n’a plus été le cas. Obstinée — On ne peut pas être parfait et la mutante déteste avoir tort et être mise devant cela. Quand elle a une idée, elle dut mal à s’en défaire. Battante — Et s’il y a bien une chose dont elle a horreur, c’est de baisser les bras. Il est dur de la faire abandonner et n’allez pas croire que, parce qu’elle fait marche arrière, cela est définitif. Autoritaire — Costia n’a pas de mal avec l’autorité, elle connaît sa place, mais elle ne se gêne pas pour remettre ceux qui ne lui sont pas supérieur à leur place. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et sait diriger quand il le faut.
Célébrité de l'avatar/crédit : Nadia Hilker.

les compétences
Hémokinésiste — L’un des pouvoirs de Costia est ce contrôle qu’elle a sur ce liquide si vital chez l’être humain. Tous les « kinésistes » contrôlent un élément et le sien est le sang. Seulement, ce n’est pas un contrôle aussi simple que de manipuler des flammes ou de l’eau, il s’agit d’une chose bien plus complexe. La jeune femme ne peut pas créer du sang à partir de rien, sa capacité se focalisant sur la manipulation de la matière déjà existant. Ainsi, en se concentrant, il lui est possible de fluidifier ou d’épaissir cette substance dans les veines de ceux qu’elle touche, mais uniquement dans la zone où il y a un contact. Agissant ainsi, elle peut provoquer de véritables dommages internes à la personne ou bien au contraire, la sauver si elle considère que celle-ci doit l’être. Cependant, ce n’est pas la particularité qu’elle utilise de manière générale lorsqu’elle fait appel à son pouvoir. En effet, s’il lui est possible d’altérer le sang de ces cibles, il lui est aussi possible de modifier la nature du sien et de s’en servir comme d’une véritable arme. Et tout cela se passe dans la solidification du fluide. En faisant preuve d’une grande concentration, car tout réside dans cette capacité – Costia laisse son propre sang s’amasser dans une zone en le cristallisant pour le rendre suffisamment tranchant pour que celui-ci s’échappe de sa peau en une lame façonnée à son imagination. Cela est certes douloureux, mais à force d’avoir fait appel à ce pouvoir, celle-ci est devenue secondaire. Il ne lui faut pas plus d’une seconde pour former cette lame qui devient une véritable arme, et par la suite, il lui suffit de simplement la manier comme une prolongation de son corps.

Cependant, utiliser ce pouvoir n’est pas sans danger pour la jeune femme. Tant que ce sang cristallisé reste attaché à la coupure qui s’est formé, il lui est possible de le faire réintégrer son corps, évitant ainsi des complications sur sa santé et « cicatrisant » la blessure en cristallisant une fine couche sur sa peau. Seulement, la cristallisation de son sang en tant qu’arme ne le rendant pas indestructible, Costia doit constamment être sur ses gardes. Si elle force trop sur sa capacité, elle peut à tous moment risquer l’anémie ou toute aggravation liées à une forte perte de sang. De plus, elle doit contrecarrer une possible carence en fer et des crampes en se nourrissant de protéines plus que nécessaire tout en s’hydratant régulièrement. Sans compter que si elle perd sa concentration au moment où elle forme cette arme écarlate, la jeune femme risque de voir une trop grande quantité de son hémoglobine se solidifier, pouvant causer des dommages à son cœur.
Régénération cellulaire — Peut-être est-ce pour contrer les effets néfastes de son pouvoir principal, mais Costia s’est aussi vu doté d’une régénération cellulaire. Celle-ci n’est cependant pas d’une très grande puissance, fonctionnant à petite échelle, mais elle a permis à la jeune femme de survivre jusque-là. Cette régénération ne l’empêche pas de se blesser, mais elle lui permet de refermer plus rapidement les blessures, qu’elle se cause suite à l’utilisation de son sang comme arme, que ce que ferait un corps humain des plus normal. Il ne peut cependant l’empêcher de faire face aux effets liés à la perte de sang lorsqu’elle en utilise trop. Cette régénération cellulaire touche principalement les dommages de son épiderme, mais l’immunise partiellement face à certaines maladies. Cependant, tout n’est pas immédiat et cette capacité ne fait qu’accélérer le processus de soin de la mutante qui peut ainsi voir une blessure se refermer moins de temps que l’on pourrait le penser.

compétences
LIRE CE SUJET
Maîtrise du pouvoir/entraînement au combat : 7
Puissance/Capacités physiques : 7
Entraînement au combat/Volonté : 6

under the mirror
Pseudo : Nîniel ou Cocci
Âge : bientôt 22 ans.
Comment as-tu découvert le forum : J'étais sur la V1.
Activité : 5/7
Votre personnage est un : Inventé
Souhaites-tu être parrainé ? Nop.  
Autre : Alors, je ne sais pas si c'est à cause de l'heure (5h30 ), mais je n'ai pas trouv le code du règlement. Je l'ai pourtant lu deux fois et remis mon nez dans les annexes  






“ I fight for no one, I fight for a death ”



Dernière édition par Costia Hafmeyjan le Ven 9 Juin - 5:30, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t104-costia-for-years-i



- #TEAM MAGNETO -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Non atteint du virus
Messages : 27 Points : 57 Célébrité : Nadia Hilker Crédit : Nîniel Combat avec nous depuis : 05/06/2017

Message(#) Sujet: Re: Costia ► For years, I reveled in death and violence. Mar 6 Juin - 4:34

biography

Bang bang, I shot you down, bang bang, you hit the ground • Certains disent que prendre une vie peut détruire celle du tireur. Qu’ôter la vie de quelqu’un nous hantera jusqu’à la fin de nos jours. Mais qu’en est-il quand notre vie est déjà condamnée ? Tuer quelqu'un est un acte que j'ai déjà fait, mais ce n'est pas une chose dont j'ai pris tant plaisir à faire. Je n'ai jamais eut cette crainte de voir ma vie détruite en causant cet acte et je serais apte à recommencer sans hésitation. Me regarder dans le miroir en sachant que j'ai déjà laissé la mort sur mon passage n'a jamais été un problème. Peut-être que cela l'aurait été si je ne me savais pas déjà condamner. Même si cela ne s'est pas su immédiatement, dès ma naissance, on m'a prédit une vie peu prospère. J'étais destinée à mourir prématurément et de manière lente. Je ne devais pas recevoir ce droit de connaître la sensation de voir le monde évoluer, ni même de me projeter dans un futur éloigné. J'étais née mutante, et c'était ce gêne X en moi qui signait mon arrêt de mort. Encore aujourd'hui, je le sais : même si une blessure peut causer ma fin, mon statut de mutante est tout aussi meurtrier que la plus affutée des lames. Mais n'allait pas croire que cette connaissance m'avait empêché de profiter de chaque instant de la vie. Bien au contraire, je me nourrissais de celle-ci, la saisissant comme elle venait, bien consciente que chaque instant pouvait être le dernier. Je refusais que cette condamnation m'empêche de vivre. Après tout, tout le monde finissait par mourir un jour et je n'échapperais pas à cette règle. Alors que mon heure vienne plus tôt que prévu ou non, ça ne changeait rien à ma vision du monde.

Ma mutation se déclara, non pas à ma naissance, mais quelques années plus tard. Au début, je n'étais qu'une simple bébé à la santé fragile de par une naissance prématurée et qui possédait une anomalie génétique se révélant être un grand mystère. Mon sang possédait la particularité d'être de couleur noire. Personne ne se doutait à l'époque que cette étrange couleur annonçait simplement ma mutation, préférant laisser la science expliquer que je possédais un défaut au niveau moléculaire. J'étais bien trop jeune pour y comprendre quoi que ce soit à l'époque, mais tout ce qui en ressortait était un affaiblissement de mon système immunitaire. Ce fut le jour de cette découverte que le verdict tomba : je n'étais pas destinée à vivre de longues années et nous devions nous faire à cela. Bien que cette affreuse nouvelle obscurcisse les projets de mes parents à mon égard, je continuais de grandir aussi normalement que je le pouvais. Je ne faisais malheureusement pas partie de ces enfants pleins de vie qui passaient leur temps à s'amuser, restant plutôt de nature calme. J'étais curieuse et cette curiosité me faisait parfois prendre des risques lorsque je ne comprenais pas quelque chose, et je ne pouvais cacher que je faisais quelques frayeurs à mes parents.

Bien que ma vie semblait déjà toute tracée, un heureux évènement vint contrebalancer la peine que je pouvais faire émerger chez ceux qui savaient ce qui m'attendait. J'avais dix ans lorsque cet petit être vint au monde et reçut le nom de Prihaya. Une petite fille avait vu le jour dans notre famille et elle allait devenir cette petite soeur qui serait comme un joyeux à mes yeux. Aucune anomalie ne fut décelée chez elle et peut-être qu'un grand avenir l'attendait, personne ne pouvait le prédire. J'avais pu voir la joie revenir dans notre maisonnée et j'étais au petit soin pour ce petit bout de chou. Elle était ma petite perle, et je ne laissais rien lui arriver. Mon attitude avait eut le don d'amuser mes parents et de leur faire partiellement oublier la vérité. Alors que Prihaya venait tout juste de rejoindre la famille, elle avait déjà provoqué un infime changement en ma personne qui me fit m'ouvrir aux autres. J'avais envie de leur montrer à tous à quel point la vie pouvait être si belle à travers les traits d'un nourrisson. Et même s'il arrivait que je sois quelque fois jalouse de l'attention qu'on lui portait, j'étais heureuse pour elle. Elle allait grandir dans un monde qui semblait si magnifique que je ne pouvais l'envier au fond de moi.
I'm breaking in, shaping up, checking out on the prison bus, this is it, the apocalypse, whoa • L’effroi peut nous terroriser sur place, mais c’est peur qui parfois nous sert de moteur. Je sais que je ne suis pas sans peur, mais j’essaye d’affronter les miennes quand elles surgissent. Et la découverte de ma mutation avait été des plus effroyable, que ce soit pour l'enfant que j'étais ou ma famille. Encore aujourd'hui, certains détails ne me reviennent pas totalement et je ne cherche pas à combler ces trous. Ce sont des personnes extérieures qui m'avaient raconté ce qui s'était passé et toute cette histoire m'avait terrifiée. L'année de mes treize ans prenait fin lorsque je fus victime d'un accident de la route. Personne n'avait été responsable de la perte contrôle du bus scolaire qui devait nous emmener en sortie, seul le verglas était coupable, mais cela avait suffi. C'est ce qu'il s'est passé pendant cet accident qui m'échappe encore parfois. Mais l'après... ce que j'avais vu à mon réveil avait mis un certain temps à cesser de hanter mes nuits, alors que ce jour-là, ma mutation s'était manifestée. Les collisions sur la route avaient été violentes et tous n'en étaient pas sortis indemnes. Je m'étais réveillée bloquée par la ceinture de sécurité, et j'avais vu certain de mes camarades qui n'avaient encore été extradés de la carcasse du véhicule et quelques-uns ne semblaient pas avoir eut la chance de s'en sortir. J'étais terrifiée et j'avais cette douleur lancinante qui accompagnait des nausées. À ce moment-là, j'étais trop terrifiée pour me rendre compte que quelque chose n'était pas normale avec moi. Mais lorsque les secours s'occupèrent de moi et purent me mettre hors de danger, je ne pouvais que voir cette fine couche cristaline qui recouvrait mes blessures. Personne ne comprenait ce qui m'arrivait, mais mon sang s'était solidifié en peu de temps pour guérir mes blessures. Je continuais d'être une énigme médicale à moi seule et lorsque nous en avions chercher à en parler aux médecins, eux-mêmes ne surent expliquer ce qui m'était arrivé. J'étais trop jeune pour savoir et mes parents ne connaissaient pas le phénomène mutant. Alors qui aurait pu savoir à cette époque que j'en étais une ?

Je dus continuer de grandir avec cet inconnu dans mon esprit. Il ne fallait que quelques secondes pour que mes blessures ne cessent de saigner et après quelques minutes, il n'en restait aucune trace. Je devenais un monstre aux yeux de ceux qui découvrait ma particularité et être à l'école ressemblait à une descente en enfer. Je me referais peu à peu sur moi-même, pouvant simplement compter sur le soutien de mes parents qui faisant de leur mieux pour ne pas me laisser sombrer. Les médecins ne comprenaient rien et ils n'arrivaient plus à savoir si ma santé était en jeu ou non. Car la découverte de ma mutation avait entrainé quelques expériences de mon côté pour laisser mon cerveau d'adolescente essayer de comprendre. J'avais été la cause de nombreux malaises, ne contrôlant pas mes pouvoirs. Ceux-ci m'effrayaient et je ne voulais pas d'eux. Qui voudrait d'une particularité pouvant mettre une vie en jeu à tous moment ? Durant cette période, je ne savais pas que je pouvais aussi affecter le sang des autres et je ne savais ce que j'allais advenir. Mes parents ne pouvaient rien pour moi, ma soeur était bien trop jeune pour comprendre mes crises de panique et je ne savais vers qui me tourner. Pourtant, il y eut ce garçon qui fut comme un salut à mes yeux. Suite à de nouvelle persécution, j'avais changé d'établissements pour ne pas être poursuivi par les dénigrements et dès mon arrivé, il sut trouver les mots pour m'aider. Il disait être comme moi, différent des autres, et même supérieurs à eux. J'avais cru qu'il se moquait de ce que j'étais, mais il me le prouva bien rapidement en faisant jouer le vent autour de nous. J'étais charmé par ses paroles et ses démonstrations, et il me promit qu'il allait me venir en aide. J'étais si naïve de le croire à l'époque...

Ma vie changea radicalement après sa rencontre. Il eut la patience de m'apprendre comment ne plus avoir peur de ce pouvoir qu'était le mien, et je recommençais à m'épanouir. Les choses avaient une nouvelle saveur alors que cette peur me quittait peu à peu et je retrouvais le goût de passer du bon temps avec ceux qui comptais à mes yeux, redevenant cette grande sœur idéale pour Prihaya. J'avais quinze ans, je terminais le collège, et même si je n'étais pas encore un maître dans le contrôle de mes capacités, j'étais devenue une véritable énigme médicale. On avait dit à mes parents qu'il n'y avait que peu de chance que je puisse accéder au collège, risquant de m'endormir définitivement avant, et voilà que je préparais mon entrée au lycée. Je semblais être un miracle et je n'étais pas prête de leur donner raison. J'étais une mutante, un homos superior, non une simple humaine dont tous les soucis pouvaient être expliqué par la magie de la science. Savoir que j'avais encore du temps devant moi faisait le bonheur de mes parents, et j'avais jusqu'alors préservé Prihaya de la vérité. Elle était la seule dans mon entourage à ne pas savoir les soucis que je pourrais avoir. Mais pourquoi devrait-elle le savoir ? Du haut de ses cinq ans, elle était encore pleine d'innocence et je ne voulais pas que celle-ci soit brisée par la dureté de la vérité. Je préférais la bercer d'illusions, sans me rendre compte que j'en faisais de-même pour moi. Il n'était pas rare que j'entre dans des phases où je ne me rendais plus compte de la dangerosité de ma mutation, que ce soit pour mon entourage ou pour moi-même. Je n'en étais encore qu'à la moitié de ma vie et il me restait tant de choses à découvrir après tout.
Now i know what i believe inside. Now it's my time ! I'll do what i want cause this is my life • Une route n'est jamais tracée par avance. Celle de notre vie se dessine au fur et à mesure des choix que nous faisons et, même si parfois le hasard semble être l'ingrédient le plus propice à sa création, celui-ci n'est tout simplement pas de ce monde. Notre destin est inéluctable, nous ne pouvons que le précipiter ou le retarder. Et mes propres choix semblaient retarder cet avenir que l'on m'avait prédit, alors que tout semblait se précipiter. Je croyais que mes années lycées avec la rencontre de cet homme qui m'avait appris qui j'étais seraient les plus belles de ma vie, mais je découvris bien vite que quelque chose de bien plus beau allait se réaliser. Une fois le lycée terminé, j'avais pris la décision de ne pas entrer immédiatement dans une formation professionnalisante, quittant le nord de mon pays pour aller approfondir mes études dans la capitale. Le domaine de la criminologie m'avait poussé à vouloir recevoir plus de connaissance et j'avais décidé de ne plus écouter ces médecins qui me préconisaient de rester parmi les miens. Ils avaient passé des années à me dicter mon chemin en justifiant que je devais profiter de ce cadeau qu'était ma survie. J'en avais décidé autrement alors que je m'éloignais de ma ville natale, promettant simplement à ma petite soeur de revenir la voir le plus souvent possible. J'allais entrer à l'université et je comptais bien étudier durant les années qu'il faudrait pour avoir la vie que je souhaitais avoir.

Seulement, pas un seul instant, je m'étais attendu à ce qui allait m'être proposé. J'étais étudiante depuis quelques années déjà, lorsqu'un organisme prit contact avec moi. Par je ne sais quel moyen, ils étaient au courant pour ma mutation et je ne fus pas la seule jeune à être contacté. Le gouvernement souhaitait former des mutants pour que nous puissions intégrer leur service de renseignements, en mettant nos capacités au service de la nation. C'était une proposition bien étrange, mais à laquelle je n'avais opposé aucun refus. Je me berçais de si belles illusions durant cette époque, à croire que l'on allait m'accepter telle que j'étais. Tout laissait à croire que ce pays qui était le mien faisait tout pour notre condition de mutant. Nous n'étions pas rejettes et nous allions même pouvoir participer à la protection de cette communauté qui nous acceptait. Alors pourquoi aurais-je refusé ? J'avais alors rejoint une formation qui allait me permettre d'intégrer le Politiets Sikkerhetstjeneste, cet organisme des renseignements qui avait la charge de veiller à la sécurité du pays et à la traque de potentiel terroriste. Je me montrais brillante et je comptais faire honneur à celle que je voulais être. Il n'y avait plus de monstre au sang noir, mais une jeune femme farouche et déterminée qui savait faire ses preuves en temps voulu. Je semblais être si loin de ce nourrisson fragile qui avait vu le jour bien trop tôt.

J'étais désormais un membre à part entière de cette agence. La mutation était notre arme secrète et j'étais dans cet idéal que les humains devaient être protégés d'un danger dont tous n'avaient pas confiance. Les médias vendaient les criminels et terroristes comme des monstres et le doute était permis quant à ceux réellement visés dans leur formulation. Mais je n'avais pas la même vision qu'eux. Je ne voyais que l'innocence dans ce qui n'était pas réellement compris et je me faisais un devoir de veiller à la sécurité de notre monde. Une seule personne ne pouvait certes pas tout faire, mais nous étions des équipes réparties sur plusieurs missions pour essayer de maintenir ce semblant de paix. J'avais vingt-cinq ans lors de ma première année comme agent spécialisé et je faisais le bonheur de ma famille. Je me souviens encore des yeux pétillants d'admiration de ma soeur qui avait tant de rêve de grandeur. En vérité, c'était pour elle que je me battais. Elle n'était encore qu'une enfant et je voulais qu'elle puisse avoir cette chance de voir le monde tel que je le voyais. Il semblait si beau lorsque l'on comprenait qu'il était possible d'éviter les conflits. Cependant, je ne comprenais pas à l'époque que je faisais preuve de naïveté. Comment avais-je pu croire qu'être dans de telles convictions allaient m'épargner les horreurs dans lesquelles nous baignions en réalité ?
There's no surrender and there's no escape. Are we the hunters ? Or are we the prey ? This is a wild game of survival • Nous avons tous une part de ténèbres qui sommeille en nous, attendant patiemment de pouvoir s'éveiller pour révéler qui nous sommes réellement. Je pensais être cette âme pleine de bonté qui se battait pour le bien de l'humanité, mais je n'étais qu'une égoïste qui voulait offrir un monde de paix à sa soeur. J'ai commis l'erreur de croire que je pourrais me battre sans faire appel à cette noirceur, mais la vérité était que j'étais effrayée par celle-ci. Une noirceur aussi noire que mon sang... Encore aujourd'hui, l'horreur qui allait s'étendre sous mes yeux ce jour-là, continue de hanter mes songes. Tous me l'ont dit, le temps allait panser mes blessures, je finirais par guérir, tout comme ma régénérescence cellulaire guérissait mon corps, mais je ne pourrais jamais oublier cette douleur. Elle était tout pour moi et ces monstres me l'ont enlevé pour la simple raison que je n'étais pas, nous n'étions, pas comme eux. Ils ont eut raison de croire que leurs actions allaient me détruire. Mais non-seulement, ils ont réussi à me briser de l'intérieur, mais ils ont su éveiller en moi une noirceur dont je ne pensais douter de l'existence. Ils ont fais de moi le monstre qu'il s'était imaginé combattre, ils ont créé Wanlida.

Durant des mois, nous avions mené une enquête contre un groupe extrémiste qui voulait combattre les mutants. Cela pouvait relever d'une mission anodine, mais, tout comme mes camardes, je n'arrivais à clore celle-ci. Ces hommes étaient organisés, méthodiques et rien n'était laissé au hasard avec eux. Ils ciblaient et frappaient avec une rapidité telle, que nous avions dû collaborer avec les pays frontaliers. Chez eux aussi cette communauté frappait et nous devions l'empêcher de se disperser. Certains d'entre nous avaient déjà été touchés, frappé d'une telle violence, qu'aucune blessure physique ne pouvait servir d'équivalent. Ils ciblaient nos familles pour nous forcer à abandonner et, en contrepartie, nous mettions tout en oeuvre pour les empêcher d'atteindre ceux qui n'avaient encore été ciblé. Je ne savais cependant pas que j'étais la prochaine sur leur liste. J'avais été bien trop confiante pensant qu'avec la protection de l'État, nous étions sans failles et nos proches en sécurité. Quelle ironie lorsque je découvris la vérité ce jour-là... Je n'avais nullement été épargnée et je fus celle qui découvrit l'horreur dont les miens avaient été victimes. Ni mes parents, ni Prihaya n'y avaient échappé. Ce groupe terroriste avait su mettre la main sur ceux qui comptaient le plus à mes yeux et ils m'avaient atteint là où personne n'avait encore su me blesser et là où aucune de mes capacités ne pouvaient m'empêcher de saigner. J'étais la seule dont la vie était remise en cause lors de l'utilisation de mes pouvoirs, et c'étaient eux qui voyaient la leur s'éteindre en premier. On dit qu'un parent ne devrait jamais avoir à enterrer son enfin, mais qu'en est-il d'un enfant qui devait enterrer les siens alors qu'ils avaient encore de nombreuses années devant eux ? Et une soeur devait-elle voir sa cadette être mise en terre avant elle, sans avoir pu lui dire à quel point elle l'aimait une dernière fois ? J'avais beau ne plus être une enfant, cette épreuve me détruisit et je me mis à enchaîner les erreurs. Je ne cherchais plus la compassion là où je voyais de la culpabilité et, bien rapidement, on me considéra comme inapte à continuer. Je n'appartenais plus au Politiets Sikkerhetstjeneste, je n'étais plus qu'une âme errante à la recherche de vengeance. Car il ne me restait désormais plus que ça... La volonté de voir périr ceux qui avaient été la cause de leurs morts.

Et cette volonté de vengeance, je l'avais trouvé en la personne de Magneto sur l'île de Genosha. Bien que je ne soit plus au service des renseignements de mon pays, j'avais gardé quelques contacts. En deux ans au sein de cet organisme, j'avais fini détruite comme jamais et mon but était désormais simple. Moi qui avais voulu protéger les humains des menaces bien trop grandes pour eux, j'étais désormais l'une de ces menaces. Même si au fond de moi, je savais que ce n'était certainement pas ce qu'auraient voulu Prihaya et mes parents, j'avais fait taire cette pensée, me laissant envahir par les ténèbres de la destruction. Parce qu'un groupe nous avait craints, j'allais donner au monde la raison de craindre les mutants. Plus rien n'allait m'empêcher d'imposer la supériorité des mutants et c'était pour cela que j'avais rejoint le leader de la Confrérie au moment où il s'installait sur Genosha. J'étais déterminé et j'avais désormais choisi mon camp. Les humains ne méritaient pas notre compassion et je n'avais plus d'estime à leur égard. Cette rage, je m'en servais comme d'une ressource à ma survie et j'avais fini par prouver ma loyauté. J'étais désormais l'une de ces mutantes qui se proclamait supérieur aux humains, et mon esprit s'était fermé à toute remise en question. Magneto avait raison, nous étions là pour le futur et parler de guerre était inutile. Les êtres supérieurs avaient d'ores et déjà remporté la victoire.

••• I'm in war with the world cause I ain't never gonna sell my soul I already made up my mind no matter what i can't be bought or sold •••





“ I fight for no one, I fight for a death ”



Dernière édition par Costia Hafmeyjan le Sam 10 Juin - 4:29, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t104-costia-for-years-i



- #TEAM MAGNETO -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Atteint du virus : remède Genosha
Messages : 113 Points : 132 Célébrité : Michael Fassbender. Double-compte : DP et T'Challa.
Crédit : (avatar) Lolitaes - (signature) pathos Combat avec nous depuis : 19/05/2017

Message(#) Sujet: Re: Costia ► For years, I reveled in death and violence. Mar 6 Juin - 7:59

Bienvenue sur EOD

Elle est norvégienne, je l'aime   J'ai hâte de voir ce que tu vas faire ! (VIENS DANS MON CAMP   ) Qu'est-ce qu'il est classe ton avatar ! J'en veux aussi

Tu as deux semaines pour la compléter. Le staff est à ton entière disponibilité en cas de question ou de doute. N'hésite surtout pas.  

Renseignes toi sur le bottin des avatars pour savoir si ton avatar n'est pas déjà pris ou réservé. Pour remplir correctement ta fiche, il est conseillé de prendre connaissance du contexte ainsi que l'annexe sur le Virus Legacy-1, un élément important pour l'évolution du forum et de votre personnage (qu'il soit mutant ou humain). Pour comprendre correctement le contexte, je te conseille de lire la chronologie. Tu peux lire la FAQ pour répondre aux éventuelles questions que tu aurais.

Bon courage pour ta fiche !
Au plaisir de te lire.  



" destroy everything until it is yours "
So… in effect, you swapped 5,000 human lives for one mutant one. That’s regrettable. But when there’s less than 200 mutants on the planet, I can live with that ©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t69-erik-us-turning-on-



- #TEAM PROFESSOR X -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Atteint du virus : phase 3
Messages : 14 Points : 36 Célébrité : James McAvoy. Double-compte : Diva Loki.
Crédit : Lux. Combat avec nous depuis : 24/05/2017

Message(#) Sujet: Re: Costia ► For years, I reveled in death and violence. Mar 6 Juin - 16:26

Oh, c'est très classe par ici dis donc ! Bienvenuuuue


« I’m never getting
inside of that head again »


SOME PEOPLE ARE JUST BORN TO FIGHT ⋆ It’s not that they’re born brave. It’s not that they’re born strong. It’s just that the universe has decided that this one, this one will have grit and fire and steel in their blood. And it’ll be tested, this cosmic mettle of theirs. They’ll face trial after trial, be broken and damaged in countless ways.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

- Invité -


Fiche de compétence


Message(#) Sujet: Re: Costia ► For years, I reveled in death and violence. Mar 6 Juin - 16:35

LUNAA ! BONJOUUUUR
Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas


Invité

- Invité -


Fiche de compétence


Message(#) Sujet: Re: Costia ► For years, I reveled in death and violence. Mar 6 Juin - 17:19

Ouh c'est prometteur Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas



- #TEAM MAGNETO -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Non atteint du virus
Messages : 53 Points : 15 Célébrité : Katrina Law Combat avec nous depuis : 05/06/2017

Message(#) Sujet: Re: Costia ► For years, I reveled in death and violence. Mer 7 Juin - 11:38

Vas-y finis ta fiche wesh /pan !! J'ai hâte d'en savoir plus sur Costia et de venir te réclamer un lien quand tu sera validée!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t196-niylah-le-rouge-et


Invité

- Invité -


Fiche de compétence


Message(#) Sujet: Re: Costia ► For years, I reveled in death and violence. Mer 7 Juin - 13:31

Je ne sais rien te dire que je n'ai pas encore dit sur la cb à part que.... J'adore l'idée de ton personnage, le pouvoir, ce que t'as déjà dévoilé sur la cb et je suis trop impatiente de te croiser inrp
Revenir en haut Aller en bas



- #TEAM PROFESSOR X -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Atteint du virus : phase 1
Messages : 206 Points : 210 Célébrité : Andrew Garfield Double-compte : Joshua Foley & Isaiah Walker
Crédit : Schizophrenic (vava) & Maxwell (signa) Combat avec nous depuis : 19/05/2017

Message(#) Sujet: Re: Costia ► For years, I reveled in death and violence. Mer 7 Juin - 16:17

Mais naaaan, faut pas aller chez les rouges, ils sont méchants ! Arrow
Ton perso est plein de mystères pour le moment et je t'avoue que je ne demande qu'à en savoir plus

Bienvenue, bon courage pour le reste de ta fiche et comme à dit Ririk, n'hésites pas à contacter le staff si besoin !



SpiderMan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t70-look-out-here-comes



- #TEAM PROFESSOR X -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Non atteint du virus
Messages : 124 Points : 153 Célébrité : Nicholas Hoult Double-compte : Frank Castle
Crédit : Avatar : shiya / Signature : blat'phanie / gif : tumblr Combat avec nous depuis : 05/06/2017

Message(#) Sujet: Re: Costia ► For years, I reveled in death and violence. Jeu 8 Juin - 16:48

Bienvenue ici et bon courage pour la rédaction de ton histoire :)


titre en minuscule ici
Petit texte ici. ▬ Texte coloré + hank mccoy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t81-dr-hank-mccoy-alias



- #TEAM MAGNETO -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Atteint du virus : remède Genosha
Messages : 113 Points : 132 Célébrité : Michael Fassbender. Double-compte : DP et T'Challa.
Crédit : (avatar) Lolitaes - (signature) pathos Combat avec nous depuis : 19/05/2017

Message(#) Sujet: Re: Costia ► For years, I reveled in death and violence. Ven 9 Juin - 18:53

Alors. Je tiens à te dire que j'adoooore ton personnage. Il regroupe tous ce que j'aime et ce que j'aime crée. Donc on va très bien s'entendre Les pouvoirs sont bien gérés même si j'aurais ajouté une autre faiblesse car la régénération annulant presque entièrement ta plus grosse faiblesse. Mais c'est très correct comme ça !

Mon seul petit hic dans ton histoire est la mutation. Un mutant ne déclenche son facteur qu'après l'adolescence voir parfois plus tard. Pour le déclencher plus tôt, il faut avoir un gros choc. Comme la mort de ses parents et sa petite soeur. Une simple chute ne peut pas déclencher sa mutation, surtout si jeune ! Du coup si tu pouvais trouver une autre raison ! (Pour te donner un exemple, un gamin de 15 ans qui a perdu son père et se fait harceler par le même gamin qu'il va finalement tuer sans le vouloir en déclenchant son pouvoir. Ou bien Erik qui, même adolescent, lors de l'exécution de toute sa famille, n'a dévié que la balle qui lui était destinée et n'a révélé ses pouvoirs qu'une fois adulte !(dans les comics huhu))

Si tu as besoin d'aide, je suis là
Une fois ceci corrigée, je te validerais


" destroy everything until it is yours "
So… in effect, you swapped 5,000 human lives for one mutant one. That’s regrettable. But when there’s less than 200 mutants on the planet, I can live with that ©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t69-erik-us-turning-on-



- #TEAM MAGNETO -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Non atteint du virus
Messages : 27 Points : 57 Célébrité : Nadia Hilker Crédit : Nîniel Combat avec nous depuis : 05/06/2017

Message(#) Sujet: Re: Costia ► For years, I reveled in death and violence. Sam 10 Juin - 4:37

Merci pour ces remarques Erik, c'est cool si c'est correct, car j'avais tout de même peur par rapport à ma description du contrôle du sang.  Mais après la régénération est assez faible chez Costia, pour contrebalancer avec l'annulation de certaines faiblesses. Je ne voulais pas que se soit trop OP comme mutation.

Et pour l'histoire, honte à moi, j'avais complètement oublié ce détail. J'étais tellement prise dans la rédaction que j'ai oublié de faire quelques vérifications pour confirmer ce que je mettais. Du coup, j'ai édité et changé le paragraphe sur l'apparition de la mutation (le quatrième si mon compte est bon) et donc j'espère que ça sera bon.



“ I fight for no one, I fight for a death ”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t104-costia-for-years-i



- #TEAM MAGNETO -
avatar


Fiche de compétence


Feuille de personnage
Compétences:
Stade du Virus Legacy : Atteint du virus : remède Genosha
Messages : 113 Points : 132 Célébrité : Michael Fassbender. Double-compte : DP et T'Challa.
Crédit : (avatar) Lolitaes - (signature) pathos Combat avec nous depuis : 19/05/2017

Message(#) Sujet: Re: Costia ► For years, I reveled in death and violence. Sam 10 Juin - 7:56

Félicitation tu es validé(e)

Je suis là pour ça Vrai, tu as bien géré tes pouvoirs, je suis juste un gros salaud avec mes personnages En tout cas c'est perfect ! Rebienvenue



Te voilà fraîchement validé(e) ! Mais pas si vite, avant de commencer le jeu sur EOD, tu auras à recenser ton personnage, sur juste un sujet pour permettre une gestion plus rapide. N'oublies pas de compléter ton profil avec la feuille de personnage et d’aller réclamer tes points ici. Pour te lier avec les autres personnages, tu pourras te rendre dans la section lien et y entretenir ta fiche de relation si tu le désires. Si tu as besoin de crées un scénario ou un pré-lien pour faire évoluer ton personnage, tu dois aller ici. Si tu as demandé à être parrainé, un mp te sera envoyé dès que le sujet de ton parrainage sera créé. Tu peux dès à présent commencer à jouer, n'hésites pas à faire un tour dans la partie mission pour participer à des activités communes régulières !

Bon jeu parmi nous !
Prends garde à tes ennemis comme tes amis.



" destroy everything until it is yours "
So… in effect, you swapped 5,000 human lives for one mutant one. That’s regrettable. But when there’s less than 200 mutants on the planet, I can live with that ©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eve-of-destruction.forumactif.com/t69-erik-us-turning-on-


Contenu sponsorisé

- -


Fiche de compétence


Message(#) Sujet: Re: Costia ► For years, I reveled in death and violence.

Revenir en haut Aller en bas
 
Costia ► For years, I reveled in death and violence.


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commande Death at Koten
» Cities of Death
» Mes Death Skullz
» Death Guard contre Crimson Fist de Tarkand
» [Validée]Death The Kid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: